Modern technology gives us many things.

Khalifa Sall doublement emprisonné ?

Au moment où le nouveau khalife général des Tidianes, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, appelle les hommes politiques à préserver la stabilité du pays, le « Khalife » de la mairie de Dakar, emprisonné depuis plus de 6 mois, est dans un véritable tourbillon.
Sa situation va de mal en pis. En effet, après les restrictions de ses visites, le ras-le-bol de ses avocats, vient s’ajouter à la liste, l’arrestation de 18 de ses partisanes, hier, au Boulevard de la République. Ce, lors d’un sit in improvisé. Selon nos dernières informations; elles ont été libérées.

L’on se demande si Khalifa Sall n’est pas un prisonnier politique? Le nombre de ses visites autorisées serait passé de 20 à 10 personnes par semaine. Puis, les visites ne sont réservées qu’aux membres de la famille du prévenu et devront se dérouler au parloir. Les politiques, eux, sont exclus.
Selon nos sources, Pour le courrier, seuls les documents en rapport avec la gestion de la mairie de Dakar peuvent passer. Ce qui explique certainement le blocage de la dernière lettre du cardinal Théodore Adrien Sarr destinée à Khalifa Sall.
Un acte inadmissible selon ses avocats. Ces derniers lancent un appel à l’opinion publique nationale et internationale, aux organisations des droits de l’homme et à tout citoyen imbu des valeurs issues de la déclaration universelle des droits de l’Homme mais également ceux garantis par la Constitution.
Pourquoi parmi toute cette population carcérale, Khalifa Sall soit estampillé détenu particulièrement signalé. L’on constate, dès lors, un régime restrictif qu’on n’a pas l’habitude de voir à Rebeuss.
Pour l’heure, la question qui taraude l’esprit de certains internautes est de savoir si demain on ne pourrait pas en arriver à 5 ou à zéro visite pour Khalifa Sall? Qui sait! l’avenir nous édifiera.

 

Les commentaires sont fermés.