Modern technology gives us many things.

Khaf explose le Sénégal et la…CEDEAO

L’Affaire Khalifa Sall met le Sénégal sens dessus-dessous. L’arrêt rendu par la Cour de Justice de la CEDEAO divise les juristes sénégalais, les politiciens et même l’opinion publique. Et cet arrêt va jusqu’au-delà de nos frontières car il dresse la CEDEAO contre l’Etat du Sénégal et menace même la crédibilité de ladite Cour de Justice…

Les Faits

La Cour de Justice de la CEDEAO s’est prononcé sur la violation des droits de Khalifa Sall lors de son audition à la DIC (Division des Investigations criminelles) et sur la violation de son immunité parlementaire après son élection comme député…Mais la Cour de Justice de la CEDEAO s’est déclaré incompétente pour juger l’affaire de détournement et de faux et Usage de faux.

Et la Cour de Justice de la CEDEAO demande la réparation du Préjudice mais ne demande pas sa libération puisqu’elle n’a pas statué sur le fond de l’affaire.

Pour les juristes de l’APR, Khalifa Sall est toujours coupable de faux et usage de faux. Et pour des juristes indépendants comme Seybani Sougou, « la violation des droits du maire de Dakar lors de son audition à la DIC annule toute la procédure dont le procès en lui-même…

Cissé Lô demande à Macky d’appliquer la décision de la CEDEAO

« Je pense que le Sénégal a l’obligation de respecter cet arrêt rendu par la Cour de Justice de la CEDEAO…Le Sénégal s’est engagé et a l’obligation de respecter cet arrêt. Le traité de la CEDEAO dit que les pays doivent respecter les arrêts de la Cour de Justice. Le Parlement va examiner cet arrêt lors de notre prochaine session extraordinaire qui se tient à Abidjan et rendre un avis »

Un chef d’Etat étranger demande la dissolution de la Cour de justice si…

Un chef d’Etat voisin aurait confié à un diplomate européen qu’en cas de refus sénégalais d’exécuter l’arrêt sur l’affaire Khalifa Sall, il faudrait envisager la dissolution de cette Cour qui n’aurait plus sa raison d’être…

Penda Sow pour xibaaru.sn

Les commentaires sont fermés.