Modern technology gives us many things.

Karim Wade sur le chemin du retour…

Karim Wade persiste, il est bel et bien le candidat du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) pour  la présidentielle de 2019.  Il s’est même autoproclamé « candidat du peuple ». Cette sortie du fils de Me Abdoulaye Wade n’a pas été pris au sérieux par bon nombre de sénégalais qui trouvent que Karim Wade a les mains liées et qu’il ne peut pas quitter Qatar. Selon eux, « le deal entre Doha et Dakar »…

Mais du côté des libéraux, le débat est tout autre.  Assane Ba du PDS indique que Karim se présentera aux élections de 2019: « Sa candidature dépasse celle du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), il est devenu le candidat du peuple comme il l’a dit dans sa déclaration », a-t-il indiqué. Ce dernier de préciser que Wade fils a fini de séduire les sénégalais et si ces sénégalais veulent « c’est de le mettre à la station à la plus importante du Sénégal pour continuer l’œuvre que son père avait déjà commencée au Sénégal ».

Chose qui ne semble pas ébranler Mohamed Diaité de l’Alliance pour la République (APR) qui trouve que Macky Sall n’a rien à craindre : « le bilan du président de la République à la tête du Sénégal est tel que aucune candidature ne peut nullement nous ébranler parce que c’est un bilan élogieux », a soutenu M. Diahité.

Ce dernier a répondu, dans la foulée, à Karim Wade qui compare son exil à celui de Cheikh Ahmadou Bamba. A l’en croire, cette thèse ne saurait prospérer puisque Abdoulaye Wade a essayé cette théorie pour avoir Touba dans sa poche mais, il a fini par être démasqué et ce n’est pas un autre candidat qui va réussir là où le Pape du « Sopi » a échoué :  « Abdoulaye Wade en a fait les frais quand il a voulu faire de Touba sa chasse gardée, le reste du pays et Touba lui ont montré que cela n’était pas la bonne voie. Si d’autres personnalités politiques, en vue d’une candidature à l’élection présidentielle tentent de suivre le même sillage, ils vont tomber dans le même panneau et auront les mêmes résultats négatives », a-t-il conclu.

2 commentaires
  1. Amadou dit

    LEBONE LOUPONE

  2. Mayday dit

    Après la « PURGE DE LA PEINE AVANT LA CONDAMNATION » le Macky innove avec  » L’EMPRUNT NON OBLIGATAIRE  » sur la fortune d’autrui ( Aïda Diongue , Bibo et Karim)

    Khalifa risque t-il d’être condamné à la peine qui correspond à la durée passée en prison ‘(1 an)?

Les commentaires sont fermés.