Modern technology gives us many things.

Karim Wade invité de force à Genève pour le procès de Macky Sall et de sa femme Marème Faye

Karim Wade, le prisonnier politique le plus célèbre du Sénégal sera à l’honneur ce mardi 11 novembre sur l’une des plus célèbres places de contestation en Europe. Ses partisans du Mouvement ASS KAW (action de solidarité et de soutien à Karim Wade) rejoint par des membres de la société civile et de la Diaspora vont investir la gigantesque place des Nations de Genève.
Le lieu de la manif !
La place des Nations représente le cœur de la Genève internationale. Cette place est souvent le lieu de rassemblement de manifestants, qui veulent interpeller opinion publique et organisations internationales. Face à la place on peut admirer la grande entrée du Palais des Nations, dont l’allée est bordée des drapeaux de ses 192 Etats-membres. A proximité de cette place vous avez Le Haut-Commissariat pour les réfugiés et le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (MICR) qui reçoivent des milliers de personnalités et journalistes. Et c’est dans cette ambiance surchargée que les karimistes vont dénigrer Macky Sall.
Dynastie Faye-Sall
Donc manifester sur cette place est vous garantit une médiatisation sur le plan international. Et les Karimistes ont choisi ce jour 11 novembre, le jour de l’armistice de la première guerre mondiale, pour faire le procès de Macky Sall dans la capitale Suisse. Et selon les organisateurs, Macky Sall sera logé à l’enseigne des dictateurs. Et son épouse Marème Faye n’y échappera pas car le mot Dynastie-Faye-Sall est inscrit en grand sur une des banderoles prévues à cet effet. Des flyers et le document du PDS intitulé « La stricte vérité » avec une grande photo de Karim Wade seront distribués sur la grande place. « Karim sera l’invité de marque de cette manif qui fera le procès d’une dynastie dirigée par une femme qui gère les dossiers lourds » selon les organisateurs sous la houlette d’Aïcha Gueye, responsable du mouvement ASS KAW de Suisse…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com.

1 commentaire
  1. Xeme dit

    Témoins à charge (Hi Hi Hi)
    Mamadou Diop et Cheikh Tidjane Ndiaye. Alioune Ndao dit que Canal Info News et AN Media sont des propriétés de Karim. La CREI s’en saisit et choisit des administrateurs provisoires. Et ces administrateurs choisis sont Mamadou Diop et Cheikh Tidjane Ndiaye. Ils deviennent donc des employés de la CREI, salaires et voitures. A cela il faut ajouter les indemnités comme celle qui avaient créé le tollé lorsque l’autre protégé d’Aliou Ndao avait voulu fortement se sucrer sur DPW. Et au procès que voit-on ? Les mêmes salariés de la CREI qui nous sont présentés sous le costume de témoins à charge contre Karim. Et ils disent tous: “Nous avons fait parti de son équipe de mauvaises personnes. Et même quand on leur montre des documents prouvant qu’ils n’ont pas été mauvais, ils insistent qu’ils l’ont été. Louche, non ?
    “J’ai été mauvais. J’ai fait du mal”. On leur dit: “Non, non, vous n’avez pas été mauvais”. [Il suffit que leurs biens qu’ils attribuent à Karim restent leurs biens pour que le mal cesse]. Mais eux, ils insistent: ” Si, Si, j’ai été mauvais.” Et employés de la CREI, et gagnant des marchés de l’UEMOA avec le soutien inévitable du Sénégal ? A la question traditionnelle : “le témoin a-t-il un intérêt dans son témoignage ?”, la réponse serait “oui”. Dans toute justice du monde on aurait écarté ses témoins. Dans toute justice oui, mais pas en CREI.

Les commentaires sont fermés.