Modern technology gives us many things.

Karim Wade a-t-il marabouté Macky et les sénégalais ?

La situation du pays laisse penser que Karim serait l’homme de la situation.
macky karim 5Le rythme où son prénom est prononcé par les sénégalais est inquiétant. Karim Wade est-il l’homme de la situation ou a-t-il jeté un gris-gris dans le lac de Guiers qui alimente Keur Momar Sarr et qui fait que les sénégalais pensent qu’il peut atténuer voire abréger leurs souffrances ?
L’homme traité de tous les noms d’oiseaux hier et de tous les péchés du Sénégal, est en train de gagner un capital de sympathie qui fait avoir la chair de poule. Les sénégalais auraient-ils vomi les élites politiques actuelles et placé leur espoir en un homme qui se trouve derrière les barreaux. De toute évidence, cette crise de l’eau a fini de démontrer l’incapacité des hommes politiques sénégalais à faire face à un problème de souveraineté.
Le nom de l’ancien Ministre de la terre et du ciel retentit partout dans le Sénégal comme un coup de tonnerre continu. On entend nuit et jour  » diapale Karim bayile Karim  » dans les marchés, taxis, cars rapides, cars Ndiaga Ndiaye, bus Dakar Dem Dikk, mosquées, églises, places publiques, bureaux, rues, foyers, grand-place, plages, aéroport, port, émissions télévisées et radiophoniques.
karim wade fisA moins que les hommes de Karim soient plus forts en communication que la meute de journalistes qui entourent Macky.
L’emprisonnement de Karim Wade lui suffit largement comme publicité, propagande et communication pour  » sa prochaine  » campagne lors de la présidentielle de 2017.
De Rebeuss, Karim s’est même permis de se faire entendre dans la problématique que constitue l’eau en envoyant des messages de sympathie, de soutien et de compassion au peuple sénégalais à travers ses réseaux.
De la traque des biens mal acquis, Macky et Mimi passent spectaculairement à la traque de l’eau qu’ils ont du mal à faire parvenir aux sénégalais.
Le palais et le gouvernement sont puissants mais Karim n’est pas petit !
De sa cellule de Rebeuss, il parvient à communiquer avec les sénégalais en leur faisant parvenir un clin d’œil de  » s’eau-lidarite  » face au calvaire qu’ils vivent, causé par le manque du liquide précieux.
karim prisonUn point de plus marqué par le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade qui semble-t-il lorgne plus que jamais le fauteuil de Macky.
Plus le temps passe, plus Karim se positionne comme un potentiel futur adversaire de Macky en 2017.
Si Karim, fils de l’ancien président de la République, dispose d’un patrimoine évalué à 694 milliards de nos francs que personne n’arrive à dénicher, alors il peut se permettre d’avoir des ambitions présidentielles et risque de faire très mal à sa sortie de prison.
Plus Karim durera en prison, plus son leadership augmentera et il bénéficiera du soutien du front social déjà en ébullition et cela à chaque moment que le pays connaîtra une crise.
macky karim idyAujourd’hui, pourquoi le désamour qui s’installe avec les nouvelles autorités, profite-t-il à Karim et pourquoi pas à Idrissa Seck, Abdoulaye Baldé, Pape Diop ou Khalifa Sall ?
Au rythme où se déroule la traque des biens supposés mal acquis, le crime profite bien au prisonnier Karim Wade d’autant plus que le pouvoir n’arrive pas à lui tirer les vers du nez après son refus de la médiation pénale (sath léne après gnou sédo).
Nul ne pouvait imaginer que Karim puisse se retrouver derrière les barreaux et supporter dignement son emprisonnement.
Ainsi, les observateurs avertis de la vie politique pensent que Karim n’est plus un trophée de guerre banni mais un trésor de guerre béni.
Le fils de Viviane Wade qui qualifie de désastre national la pénurie d’eau et appelle néanmoins ses compatriotes à un sursaut national pour vaincre ce fléau, ne manquera pas de toucher une partie de la population. Le constat est que pour Karim, tous les moyens sont bons pour gagner la sympathie et la confiance du peuple.
Si l’ancien président Abdoulaye Wade n’a pas pipé mot depuis l’incarcération de son fils, c’est sûrement parce qu’il prépare quelque chose d’autant plus que ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces.
Du fond du gouffre, Karim serait-il ” en route vers le Sommet ”.

Sidy Niang/Dakar.xibaaru. Com

Les commentaires sont fermés.