Modern technology gives us many things.

Législatives : JOYYANTI pour restaurer la crédibilité de l’Assemblée nationale

Encore une coalition qui vient de voir le jour. Longtemps annoncé aux côtés de rebelles comme l’inspecteur des impôts et domaines, Ousmane Sonko, le leader de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail, Abdoul Mbaye, vient d’être porté à la tête de la coalition JOYYANTI. Cette dernière est composée de la Ligue des Masses de Cheikh Sidiya Diop, le Mouvement National des Serviteurs des Masses d’Aliou Seck, la Nouvelle Alternative pour la Solidarité, le Rassemblement et l’Unité et le Parti Africain pour la Renaissance et l’Émergence.

Listant les nombreux problèmes de gestion, une crise des valeurs qui va cresendo et un environnement économique des plus catastrophique caractérisé par la corruption et la dilapidation des maigres ressources du pays par des prédateurs politico-affairistes, M. Mbaye et Cie soulignent la nécessité de veiller scrupuleusement à la qualité de la représentation parlementaire en portant le choix sur des citoyennes et des citoyens modèles, dont le dévouement à servir l’intérêt général est clairement établi.

La coalition est axée, selon ses leaders, sur un large front unitaire partageant les valeurs et les objectifs ci-dessus. Elle veut créer les conditions d’une large victoire aux prochaines élections législatives et le retour d’un parlement qui contrôle, qui propose, qui corrige, qui améliore. Il s’agit donc pour l’ancien Premier ministre et ses alliés de restaurer la crédibilité de l’Assemblée nationale en y envoyant des hommes et des femmes de valeur dont l’unique dessein est de porter la voix du peuple.

Les commentaires sont fermés.