AIBD
L'ouverture du nouvel Aéroprt International Blaise Diagne (AIBD)

Après moult contorsions financières et de grandes opérations de Com, l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) va enfin ouvrir sous l’ère Macky. Pour un rendez-vous aussi important, il est de bon ton de formuler des prières et de se retrouver autour de l’essentiel. Mais, il est également important de noter qu’il a englouti beaucoup de milliards avant qu’on n’en arrive là.

Me Abdoulaye Wade revendique la paternité de ce nouvel aéroport, mais jamais personne dans son entourage ne fait allusion au gouffre financier qu’il a été à cause du contrat signé avec Saudi Ben Laden Group. Et, n’eût été le Président Macky Sall qui a tapé sur la table, on serait encore loin de parler d’une inauguration et de la polémique sur la modification du nom. Maintenant qu’on parle de son lancement, l’on comprend bien la fierté des libéraux qui considèrent l’AIBD comme le fruit exclusif de la vision progressiste de Me Wade. Mais il ne faut pas oublier ceux qui ont travaillé d’arrache-pied pour que ce jour soit enfin arrivé.

Mais, malgré toutes les péripéties, on veut bien rejoindre Amadou Tidiane Wone dans ses prières. « Il est des moments, et des raisons, qui forcent le silence méditatif et l’appel au Tout-Puissant et à Toute Sa Puissance. Qu’il Lui plaise de bénir ce nouveau lieu de départ et d’arrivée de nos plus proches car, on a toujours, chacun, quelqu’un qui part ou qui revient. À moins d’en partir et d’y revenir », a-t-il dit avant de conclure : « Alors tous ensemble, du tréfonds de nos cœurs solidaires, chantons en chœur: bon décollage AIBD ! »

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here