Modern technology gives us many things.

Idy accuse Macky : “Il a terni la réputation de Wade”

Le leader de Rewmi essaie-t-il de se rapprocher de son “père” ou alors continue-t-il seulement à embêter le chef de l’Etat ? En tout cas, sa dernière pique adressée à Macky Sall est très salée. Idrissa Seck accuse le Président Sall de vouloir détruire l’image du maire de Dakar comme il l’a fait avec l’ancien Président à travers le monde.

“Macky Sall est dans une logique d’éliminer et neutraliser ses adversaires politiques. Il veut coûte que coûte priver au Sénégal ses dignes fils de leur talent à l’image de Khalifa Sall qu’il veut vaille que vaille écraser. Il prive de l’aide que le maire de Dakar apportait aux autres communes”, a dit Idy qui ajoute : “Avant Khalifa Sall, il a terni la réputation de Me Abdoulaye au Sénégal, en Afrique et même dans le monde. L’image de Wade ne vaut plus rien dans le monde sinon, comment comprendre que ni l’ONU, l’UEMOA ou encore d’autres organismes internationaux ne l’appellent pas pour ses talents en matière de diplomatie ?”

A en croire le président du Conseil départemental de Thiès, c’est le Président Macky Sall qui en est la cause. “Il n’est pas un bon chef sinon il ne chercherait pas à se venger comme dit un adage peulh, qu’un chef doit avoir deux noms: celui qui rassemble et qui ne cherche pas à se venger”, a-t-il dit enfonçant le clou.

3 commentaires
  1. Fallou dit

    Yenn ki koumou yapp ak yaw lingafiwakh yepp thi Abdoulaye Wade GNOUNN WA PDS FATEWOUGNOUDER, tu te crois plus malin que le lapin , DOFF DAL DOU WERR.

  2. Boury dit

    KONN UAW FALLOU KHAMOULO NGORSI ? DOU NENA LEGUI MOURIDE LA, DESNA KHARLENKO LEGUI MOUWAKH LENENN, AVEC SA TÊTE LA.

  3. Amadou dit

    MAIS COMME PDS AYE BOROM BOP NEKOUGNOUFA MOUNNER KHARALE MA FEUGUE FOFOU TOTHE SENN BOP YI, IL A RAISON AU PDS il ne reste que des têtes vide de contenues, amougnou bilan khana bilan marche ak wakh lou amoule, ak lou president Macky wakh gnou deff thi sujet , verbe , complément rek.

Les commentaires sont fermés.