Modern technology gives us many things.

Grogne des transporteurs : des risques de pénurie grave planent sur les marchés de la Casamance

marché casamanceLes difficultés que vivent les populations du sud du Sénégal risquent de s’aggraver dans les prochains jours. Ces régions qui souffrent déjà de leur enclavement chronique seront obligées de supporter d’autres contraintes liées au transport. Les populations du Sud commencent à ressentir les conséquences du boycott par les transporteurs de la traversée du bac de Gambie. En effet, hormis les voyageurs qui souffrent en ce moment, le panier de la ménagère risque de connaître le même sort dans les jours à venir. Certains produits commencent s’épuiser dans les stocks des commerçants et le risque de spéculation sur les prix de certaines denrées est réel. « Si la situation ne se règle pas vite, nous risquons d’être en rupture sur certains produits et c’est la population qui va le ressentir » nous ont affirmé certains commerçants. Même si certains transporteurs contournent la Gambie en passant par la région de Tambacounda pour aller à Ziguinchor, le retard dans la livraison va se faire sentir. Passer par Tambacounda pour rallier les régions sud, c’est faire un, deux ou plusieurs jours de voyage de plus.  Arrivés dans la région de Kolda via Tambacounda, les transporteurs ont deux choix ; aller à Ziguinchor en passant par Médina Wandifa  et Bignona (retour à la RN4, la transgambienne) ou rallier Ziguinchor par la route du Sud ce qui serait un suicide car l’état de cet axe en construction est cahoteux. Il y a des risques de panne en l’air. De l’autre côté, les transporteurs semblent ne rien vouloir laisser et le pire est à craindre.
Mamadou Lamine Badiane/
Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.