Modern technology gives us many things.

Médina…Les leaders de l’APR accusés par la COJER

En voilà une mauvaise publicité pour le chef de l’Etat, Macky Sall. La dernière sortie des jeunes de la Convergences des jeunesses républicaines de la Médina, listant les maux dont souffre leur commune, risque de ne pas plaire au ministre de l’Agriculture, à celui des Transports aériens et au porte-parole du gouvernement. En effet, il leur est reproché de délaisser les populations de la ville de Médina qui vivent dans la précarité et dont les jeunes se débattent dans le chômage.

A en croire le le coordonnateur de la COJER/Médina, Papa Abdoulaye Seck, Maïmouna Ndoye Seck et Seydou Guèye ne font pas vraiment leur boulot au niveau de la base. “Nous nous sommes dit qu’en tant que jeunes, nos leaders ont raté l’occasion de nous informer au préalable pour qu’on puisse au moins leur prodiguer quelques doléances pour son excellence le Président Macky Sall. C’est dans ce contexte que les jeunes ont pris conscience que nos leaders agissent par eux-mêmes. Ils font de l’auto exclusion. Nous nous sommes réunis pour que faire savoir que l’APR au niveau de la Médina va mal surtout au niveau des jeunes. Les jeunes sont laissés en rade. Or, les élections de 2019 seront des élections de jeunes car 70% du fichier électoral est constitué de jeune. Si la jeunesse de Médina est délaissée, l’APR ne peut rien espérer en 2019”.

Ces jeunes veulent ainsi éviter que les habitants de la Médina se rendent compte qu’ils ne sont que du bétail électoral puisqu’ils ne voient leurs responsables que pendant les élections. En effet, la Médina est une commune stratégique car faisant partie des plus peuplées de la capitale. Mais, les électeurs risquent de changer de camp si les leaders politiques ne font rien pour aider les populations ou au moins se montrer disponible pour les jeunes du parti qui veulent vraiment mettre les mains à la pâtes. C’est le maire, Bamba Fall, qui doit être en train de rire sous cape ou même à gorge déployée.

Les commentaires sont fermés.