Modern technology gives us many things.

Foot : L’Eléphant ivoirien fait chuter le Lion sénégalais par 3 à 1

 éléphants footLa Côte d’Ivoire a fait un grand pas vers la qualification en s’imposant nettement face au Sénégal, samedi à Abidjan. Mais le but de Papiss Cissé à la toute dernière seconde permet aux Sénégalais d’y croire.

Le Sénégal vient de chuter face à la Côte d’Ivoire par 3 buts à 1. La Côte d’Ivoire a ouvert le score à la 5ème  minute de jeu du match qui l’oppose au Sénégal pour les barrages du Mondial 2014, suite à un penalty exécuté par Didier Drogba. A la 14ème minute Gervinho marque le deuxième but. Salomon Kalou va ensuite aggraver le score, en permettant à la Côte d’Ivoire de mener par 3 buts à 0 depuis la 49e minute. A la fin, Papis Demba Cissé va sauver l’honneur en marquant un but pour le Sénégal. Le match retour aura lieu en novembre prochain

Même si, tous les entraîneurs vous le diront, un match n’est jamais terminé, le très net succès de la Côte d’Ivoire face au Sénégal à Abidjan samedi (3-1) semble fortement compromettre les espoirs des Sénégalais d’être présents en juin prochain au Brésil. Dès les premières minutes, les Lions de la Teranga ont compris qu’ils s’apprêtaient à vivre une soirée très compliquée face aux Ivoiriens. Sur leur première action, les joueurs de Sabri Lamouchi ont obtenu un penalty (faute de Kouyaté sur Gervinho), transformé par le héros local, Didier Drogba. Un peu plus tard, ce même Gervinho bénéficiait d’un coup de pouce involontaire mais bienvenu de Lamine Sané, qui déviait au fond de ses propres filets le centre de l’extérieur du pied de l’ancien Lillois, et permettait aux Eléphants de matérialiser une deuxième fois au tbaleau d’affichage leur nette emprise sur la rencontre.

 Kalou surprend Souaré

Un deuxième coup de massue pour les Sénégalais, qui n’alignaient que le seul Moussa Sow en pointe (ndlr : Alain Giresse avait décidé de se passer des services de Demba Ba) et craquaient une nouvelle fois en seconde mi-temps. Pape Souaré jouait mal le hors-jeu et laissait son prestigieux coéquipier au LOSC, Salomon Kalou, aller tranquillement ajuster Coundoul. Rarement dangereux, le Sénégal n’a toutefois jamais abdiqué et a eu le mérite de chercher à développer du jeu jusqu’au bout. Un état d’esprit récompensé à l’ultime seconde lorsque Papiss Cissé a profité d’un cafouillage dans la surface adverse pour propulser le ballon dans les filets du but gardé par Barry Copa.

Cissé, le but qui change peut-être tout

Le but de l’espoir pour Giresse et ses joueurs, qui peuvent se qualifier en cas de succès au match retour, dans cinq semaines. Mais le lieu de la rencontre (Casablanca, le stade Léopold Sédar-Senghor est suspendu), l’expérience des Ivoriens de ce genre de rendez-vous cruciaux et l’avance prise par les champions d’Afrique 1992 laissent d’ores et déjà penser que la Côte d’Ivoire a composé une grande partie de son billet pour le Brésil après sa victoire de samedi à Abidjan. –

Balthazar xibbaru.com avec footafrica

Les commentaires sont fermés.