Modern technology gives us many things.

Fekké Maci Bolé durcit le ton et fait pression sur Youssou Ndour

you embarassé” Thiéte dou beuré té niara meune kéne ” chantait l’artiste planétaire avant de terminer par ” koudoul touki do kham fou deuk nékhé ”
Aux Almadies, les audiences et rendez-vous se succèdent, se ressemblent et confirment le souhait du Mouvement Fekké Maci Bolé d’aller à l’assaut de la Mairie de Dakar en 2014 et la Présidence de République en 2017.
Depuis qu’il a quitté et vomi la Coalition Benno Bokk Yakkar, l’artiste sénégalais, Youssou Ndour, sous la houlette de son mouvement Fekké Maci Bolé, semble prendre son destin politique en main.
Beaucoup de choses ont été dites sur la démission de Youssou Ndour de la coalition Benno Book Yakkar mais la véritable raison est que ceux sont les radicaux, véritables têtes pensantes du Mouvement Fekké Maci Boolé qui ont imposé le divorce à Youssou Ndour avec la coalition ” Benno Tass Yakkar “. Depuis cette rupture d’ailleurs, les deux ” Sall ” ne dorment plus. Entendez par là le Président Macky Sall et l’actuel Maire de Dakar Khalifa Sall.
Youssou Ndour qui a mis un terme à son compagnonnage avec la coalition Benno Bokk Yakkar prépare à coup sûr, un spectacle politique inoubliable.
Pour les raisons qui l’ont poussé à claquer la porte de ce rassemblement de partis et mouvements qui a porté Macky Sall à la tête du pays, Youssou Ndour déclare : ” Benno ressemble à un groupe de pression où on passe son temps à manœuvrer jusqu’à oublier l’essentiel. Le but de cette coalition était de s’unir pour faire élire l’actuel Président de la République, mais les choses ont changé. C’est une coalition dans laquelle, les alliés sont divisés, car tirant chacun vers son côté. Alors qu’on devrait faire bloc derrière le chef de l’Etat “.
Quid de sa collaboration avec le président de la République ? Le leader de Fekké Maci Bolé de préciser qu’il est totalement en phase avec Macky Sall. Ce qui ne l’empêchera pas tout de même de s’occuper davantage de son mouvement qui est un futur parti politique en gestation.
Au lendemain de  sa ” libération ” du Gouvernement,  pour taire les rumeurs d’un malaise, Youssou Ndour avait annoncé son soutien, sa loyauté et sa fidélité envers le Président de la République Macky Sall. Depuis cette date, l’artiste planétaire est dans une tourmente.
La case de Youssou Ndour avait commencé à brûler à tel point que son concert de Bercy du 12 octobre était menacé par ses rebelles partisans très redoutables qui voulaient se faire entendre par rapport à la situation politique du pays.
Depuis trois semaines, plusieurs sections du Mouvement Fekke ma ci bolé, sont reçues par leur leader et souhaitent jouer leurs partitions dans les prochaines joutes locales de 2014 et présidentielle de 2017. Elles avaient même demandé à leur leader de donner une position claire lors de son spectacle sur la scène du Palais Omnisports de Paris Bercy, le samedi 12 octobre 2013.
L’accord de Youssou Ndour d’aller aux locales de 2014  sur une liste commune avec l’APR a fait sortir les radicaux de Fekké Maci Bolé de leurs retranchements. En effet certains membres du Mouvement de ” l’enfant de la Médina ” ont dit niet à leur leader car estimant que Macky voudrait juste les utiliser pour s’accaparer du maximum de collectivités locales et de les jeter par la suite à la poubelle comme il l’avait déjà fait dans un passé récent.
Ils ont tiré le bouchon plus loin en rappelant à Youssou Ndour, les infidélités politiques de Macky dans son propre parti qui est l’APR.
Le feu commence à se propager chez le chanteur planétaire qui ne sait plus comment maîtriser ses soldats qui se sentent bernés et humiliés.
Si l’homme fort du Super Étoile ne manœuvre pas comme il le faut, son mouvement risque d’exploser car une fronde n’est pas à écarter.
Le quotient politique élevé du Mouvement au Sénégal, dans la diaspora et le carnet d’adresses de leur leader, laissent penser que les amis de l’artiste planétaire veulent mesurer leur vrai poids au niveau de l’échiquier politique.
Le slogan de l’aile dure du Mouvement de Youssou Ndour est : ” dans la vie quand on est bon une fois, c’est bon. Mais quand on est bon deux fois, on devient bonbon et on est sucé “.
Ces soldats incontrôlables de Youssou Ndour trouvent qu’ils ont été les plus mal servis dans la Coalition Benno Bokk Yakaar. Ils ne bénéficient aujourd’hui, ni d’un poste de député, de directeurs généraux, directeurs d’agence, de président de conseil d’administration, de diplomates, de directeurs de sociétés publiques, ni de chargés de mission.
Certains lieutenants de l’ancien Ministre de la Culture et du Tourisme trouvent injuste que des alliés moins ” lourds et importants ” bénéficient de sucettes bien sucrées et mielleuses, à leur détriment. Les rebelles retiennent que leur leader a perdu beaucoup en notoriété, du temps et de l’argent en étant aux côtés de Macky Sall qui ne lui a pas rendu la monnaie de sa pièce. L’aile dure de son Mouvement Fekke Macii Bollé, lui demande d’être plus ambitieux et de viser la Mairie de Dakar en 2014 et la Présidence en 2017. Vu la forte détermination et pression de ses amis, tout laisse croire que Youssou Ndour risque de déclarer dans un premier temps sa candidature pour la Mairie de Dakar. Les radicaux ont demandé à leur patron d’arrêter de se comporter en défenseur de Macky.
Même si nul n’ignore la force de frappe et la capacité de retournement de n’importe quelle situation, il  faudra à l’ancien Ministre de la Culture et du Tourisme plus que mouiller le maillot pour atteindre ses objectifs.

Djibril Diallo.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.