Modern technology gives us many things.

2019…Qui est derrière Boubacar Camara ?

L’ancien Inspecteur général d’Etat à la retraite, sur sa demande, Boubacar Camara, s’est engagé en politique en direction de 2019. Jusque-là, rien qui sorte de l’ordinaire. Mais notre confrère Adama Gaye n’est pas du tout convaincu par celui qu’il appelle l’ancien “garde-chiourme” de Karim Wade. Aussi, y est-il allé de son interrogatoire. Ci-dessous, le questionnement de M. Gaye aux allures d’inquisition.

Tu t’engages en politique. Bien. On te voyait arriver. Avec tes gros sabots. “Eksi-nga”. Mais des questions méritent réponses vous concernant:
-Dites-nous pourquoi avez-vous donné l’air d’être un supplétif des Français et celui des intérêts de la France dans la querelle autour du ciment, contre Dangote, pour Vicat?
-Dites-nous comment, et par qui, avez-vous été nommé au poste de Président du Conseil d’Administration de Vicat -et avec quelles contreparties ?
-Dites-nous que faisiez-vous au Forum de Paix et Sécurité organisé par la “Barbouzie”, les espions français, à Dakar ?
-Dites-nous quel fut votre rôle dans le cabinet et les méfaits de Karim Wade (vous vous souviendrez, j’avais refusé de vous féliciter quand vous avez pris cette fonction de Secrétaire-Général de son Ministère, en vous répondant par email quand vous me l’aviez notifié que je ne comprenais pas les conditions de votre nomination par un régime qui militait pour une monarchie en faveur de Karim. Je vous l’avais écrit, en 2008, j’en garde les traces).
-Dites-nous si oui ou non vous avez été un membre de l’infamante Génération du concret?
-Dites-nous avez-vous ou non poignardé Karim Wade après avoir été son garde-chiourme ?
-Dites-nous depuis quand êtes-vous devenu un militant pour la démocratie et le leadership politique au Sénégal?
-Dites-nous quels sont vos liens avec Macky Sall et son régime ?
-Dites-nous si vous êtes ou non mêlé de près ou de loin, aux massives malversations ayant émaillé le régime de Wade quand vous étiez parmi l’un de ses piliers?
-Dites-nous s’il vous est arrivé une seule fois de vous insurger contre la mal-gouvernance sous Wade quand vous étiez dans le Saint des Saints?, quand et où l’avez-vous fait?, et aussi si, au cours de ces six dernières années, il vous est venu, une seule fois, quand et où, de brocarder le braquage de ce pays par le Khalife Général Koulou Todjeman, Macky Sall ?
-Dites-nous si vous avez un quitus des Douanes?
-Dites-nous qu’est-ce qui peut nous faire croire que vous n’êtes pas qu’un banlieusard du Dimanche, de circonstance, par pur électoralisme ?
-Dites-nous : n’êtes vous pas un oppor ?

-Dites-nous Boubacar CAMARA : on veut savoir !

C’est bien de nous raconter la part héroïque de celui qui est parti du grade de première classe dans l’armée jusqu’à faire son doctorat. Mais encore mieux de nous parler des accointances avec la France néocoloniale, le capital prébendier et les autocrates monarchisants.

Amoul neboo sa deug deug ! Dou yommbe mooom.

Nous vivons l’ère de la techtonique des plaques, clarté donc ! Messie, le sauveteur, Messi, le dribbleur, ou Mess-man, le semeur de désordre?

-dites-nous, Camara-Yilé, qui êtes-vous vraiment : cheval de Troie des intérêts français ou militant tardif des bonnes causes? L’homme de la maçonnie ? De la France-Afrique moribonde? Du self-help -percée solitaire ?

Nous voulons savoir. Tout !

Adama Gaye, Journaliste

3 commentaires
  1. mami dit

    vraiment dans ce pays amena ay nite you bonne sokhor ignane dof doporol. Boubacar Camara a beaucoup fait pour le Sénégal arrivé à la tête de l’Administration des douanes en 2000 : On se souvient encore de la joie qui a envahi tout les Sénégalais lorsque, en 2001, la barre mythique des 200 milliards de
    recettes annuelles avait été atteinte pour la première fois..
    de par son intéligence et son ses des affaires il a instauréé la Gestion de l’application de dédouanement informatique GAINDE (Gestion Automatisée des Informations
    Douanières et des Echanges)« GIE GAINDE 2000. »Ainsi, de 600 millions en 1999, les recettes tirées de la PID vont passer en 2004 à un milliard quatre-vingt huitmillions CFA.
    mais pourquoi ignane

  2. mami dit

    Personne n’est derriere lui c un Sénégalais comme tout sénégalais qui a ses ambitions pour sons pays

  3. Mayday dit

    Chers Frères propriétaires des télévisions,
    Nous débutons le Ramadhan , Inch’Allah, demain , si nous sommes responsables de ce que noius regardons , vous étes responsables de ce que nous voyons. Aidez-nous , Fi Sabillilah, à profiter aux maximum des bienfaits du ce mois.
    Les sketchs sont une manière de se moquer de l’Islam et je me permets de vous rappeler les paroles du Prophète, Sallahu Alayhi Wa Sallam:
    “”t le fait de se moquer de la religion fait partie de ces actes annulatifs de l’islam.

    L’homme peut prier, jeûner, accomplir des actes d’obéissance, mais s‘il se moque de la religion ne serait-ce qu’une fois, par une parole, alors il sort de la religion et devient apostat, et il doit se repentir auprès d’Allah et rentrer de nouveau dans la religion.

    Et s’il continue et ne se repent pas, il ne sera plus sur cette religion et la preuve est la Parole d’Allah (traduction rapprochée) :

    «Dis : “Est-ce d’Allah, de Ses versets et de Son messager que vous vous moquiez ? ”. Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien renié la foi après avoir cru» (At-Tawbah : 65-66).

    Il s’agissait d’un groupe de croyants qui se moquaient du messager d’Allah, des compagnons et de la religion, on a alors révélé au prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) de les informer qu’ils avaient renié l’islam en raison de ce qu’ils avaient dit.

    Ils sont alors venus s’excuser auprès du prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) en disant qu’il ne faisaient cela que pour plaisanter, pas pour se moquer de la religion, mais uniquement pour passer le temps, et Allah dit (traduction rapprochée) :

    «Et si tu les interrogeais, ils diraient : “Nous ne faisions que bavarder et jouer.” Dis : “Est-ce d’Allah, de Ses versets et de Son messager que vous vous moquiez ?”. Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien renié la foi après avoir cru» (At-Tawbah : 65-66).

    Il sont venus s’excuser auprès du prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) en disant :

    « ô messager d’Allah, nous n’avons dit cela que pour plaisanter et passer le temps, nous ne voulions pas nous moquer de la religion ».

    Mais le prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) n’a pas accepté leurs excuses et il leur répondait comme Allah le lui a ordonné (traduction rapprochée) :

    «Dis : “Est-ce d’Allah, de Ses versets et de Son messager que vous vous moquiez ?”. Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien renié la foi après avoir cru».

    Le prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) ne disait rien de plus et ne s’est pas retourné vers celui qui est venu s’excuser, il ne faisait que lire ce verset car Allah le lui a ordonné (traduction rapprochée) :

    «Dis : “Est-ce d’Allah, de Ses versets et de Son messager que vous vous moquiez ?”. Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien renié la foi après avoir cru».

    Cela est très grave, et certaines personnes, surtout parmi les ignorants, pour plaisanter, en arrivent à se moquer de la religion et des religieux en les prenant en raillerie, en les rabaissant, ou en disant que cette religion est dure ou sévère, ou d’autres choses encore.

    Celui qui dit cela ou des choses semblables est un apostat même s’il prie nuit et jour et jeûne indéfiniment.

    S’il se moque ou rabaisse la religion, il devient mécréant apostat s’il ne se repent pas sincèrement, et il vit sur une religion autre que l’islam, de même s’il se moque d’un des Noms d’Allah, de la prière, de la zakat, du jeûne, du pèlerinage, de la sunna du messager comme le siwak, le fait de laisser pousser la barbe et de tailler les moustaches, ainsi que de tous les actes d’obéissance, même s’ils ne sont que recommandés et pas obligatoires.

    Celui qui s’en moque est mécréant, car il se moque de la religion d’Allah.

    Et Allah a rappelé que ce sont les hypocrites qui se moquent de la religion, lorsqu’Il dit (traduction rapprochée) :

    «Et lorsqu’ils vont voir leurs diables», c’est-à-dire lorsque les hypocrites qui prétendent être musulmans vont voir les mécréants, les juifs et d’autres (traduction rapprochée) :

    «Ils disent : nous sommes avec vous, nous ne faisons que nous moquer» (Al-Baqarah

Les commentaires sont fermés.