Modern technology gives us many things.

Le parti de Wade dialogue…Très mal

Au lendemain de la tuerie de Boffa survenue en Casamance, le porte-parole du Parti démocratique sénégalais, intervenant sur RFI, avait indiqué que son parti était prêt à participer au dialogue enclenché par le chef de l’Etat, Macky Sall. « L’affaire qui s’est passée récemment dans l’arrondissement de Niaguis dans le sud du pays, constitue pour moi, une occasion de renouer le fil du dialogue. Non pas ce dialogue autour du simple code électoral, mais un dialogue au plan national pour que les questions d’ordre national soient traitées d’une manière consensuelle. C’est pourquoi au sein du Parti démocratique sénégalais, nous ne ferons rien pour décourager de telles initiatives », avait dit Babacar Gaye.

Mais voilà que quelques jours seulement après cette déclaration, le chargé de communication du PDS indique que leur parti ne participera pas au dialogue. « De toute façon la position du PDS n’a pas évolué, nous avons toujours constaté que les conditions d’un dialogue sincère ne sont pas réunies et que le régime de Macky Sall fait dans la politique politicienne tout simplement pour endormir l’opinion », a martelé Mayoro Faye qui ajoute que Babacar Gaye parlait d’un dialogue sincère qui réunirait toutes les conditions et qui permettrait à l’ensemble des forces vives de la nation de participer à un débat qui a un intérêt national et qui évoquerait toutes les questions d’intérêt national, au-delà même de ces questions liées aux élections.

Sauf que cela ressemble encore à du wax waxeet ou alors le PDS a un problème pour accorder ses violons.

Les commentaires sont fermés.