Modern technology gives us many things.

Deux DG de l’APR dans la…Merde !

Des proches de Macky et membres de l’APR sont épinglés pour détournements d’objectifs portant sur plusieurs milliards de nos francs…Et c’est la radio Zik Fqui a fait la révélation hier, d’un scandale dans la gestion du Prodac par les deux directeurs de la structure.

D’après nos confrères, aussi bien l’ancien coordonnateur national, Jean Pierre Senghor que son successeur, Mamina Daffé ont été épinglés par un rapport de la Cour des Comptes.

Ce document compromettant est «rangé dans les tiroirs»

Selon les auditeurs, plusieurs milliards de ce programme ont échappé au Trésor Public. Pour ces faits, que les auditeurs de la Cour des Comptes jugent graves, ils ont recommandé des poursuites contre l’actuel coordonnateur national du Prodac, Mamina Daffé. Son prédécesseur, en l’occurrence, Jean Pierre Senghor est également dans le viseur de la Cour des Comptes.

En effet, si les auditeurs suggèrent la traduction de l’actuel Coordonnateur du Prodac, Mamina Daffé devant la Cour des Comptes pour s’expliquer sur les manquements dans sa gestion, ils recommandent des poursuites judiciaires contre son prédécesseur, Jean Pierre Senghor nommé à la tête de la structure depuis juillet 2014. Scandale au Prodac (bis)

Le Programme de développement agricole communautaire (Prodac)

Il faut conclure que le scandale porté sur la place publique par la radio Zik Fm a fait perdre à l’Etat plusieurs milliards. Selon la même source, un marché de plusieurs milliards a été attribué à des Israéliens, des surfacturations et des tracteurs cédés à un peu moins de 6 millions Cfa par l’Inde sont revendus à l’Etat du Sénégal à plus de 30 millions de Fcfa l’unité. La radio Zik Fm, fait savoir que le ministre de tutelle du Prodac pendant la période de revue avait refusé de se prononcer sur le dossier. Pour le moment le rapport est rangé dans les tiroirs.

Source L’AS

Les commentaires sont fermés.