Modern technology gives us many things.

Détournement de deniers publics, corruption,… : Bara Sady et Carmelo Sagna débarqués à Rebeuss –

La prison de Rebeuss a accueilli hier deux anciens directeurs généraux de sociétés. Bara Sady du Port autonome de Dakar et Carmélo Sagna de la Société africaine de raffinage. Le bara sady carmelo 1premier poursuivi pour 48 milliards et le second pour 30 milliards de FCfa avec d’autres présumés complices.Rebeuss a de nouveaux pensionnaires. Les anciens directeurs généraux du Port autonome de Dakar (Pad), Bara Sady et de la Société africaine de raffinage (Sar), Carmelo Sagna, ont été placés sous mandat de dépôt hier. Tous deux ont été entendus par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic), dans la matinée puis présentés devant le juge d’instruction. Bara Sady n’a pas convaincu le 2eme cabinet qui l’a inculpé pour «détournement de deniers publics, escroquerie portant surs les deniers publics, corruption active» portant sur 48 milliards de FCfa. De sources judiciaires, le juge d’instruction soupçonne des «magouilles» sur un marché de 20 milliards «attribué» à des entrepreneurs et un «flou» sur 28 milliards du budget du Port. Le directeur de la Ccs (Comptoir commercial du Sénégal, Mbaye Thiam également a été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour «complicité de détournement de deniers publics et corruption active» sur 394 millions de FCfa. L’on apprend qu’un de ses collaborateurs, fils d’un marabout de Tivaouane, a aussi fait face aux enquêteurs de la Dic avant d’être libéré. Le juge cible les conditions de réalisation de «travaux sous marins». Le Parquet avait d’ailleurs ordonné à la Dic de vérifier l’effectivité de ces travaux, mais les Officiers de police judiciaire butent sur les moyens puisqu’il s’agit d’«investigations dans l’eau». Carmelo Sagna va aussi passer sa première nuit à la citadelle du silence. L’ex- Directeur général de la Sar a été inculpé et placé sous mandat de dépôt par le juge du 3eme cabinet dans le dossier du fuel frelaté en 2008, qui avait occasionné un dommage de plus de 9 milliards de FCfa à l’Etat du Sénégal dans la distribution de l’électricité. Il est poursuivi pour «escroquerie portant sur les deniers publics et corruption passive» sur 30 milliards de FCfa. Bara Sady et Carmelo Sagna ont été épinglés par un rapport de l’Inspection générale d’Etat (Ige) pour des «manœuvres frauduleuses» relevant de leur gestion. Il reste que pour le directeur du Port, l’autre volet de la concession du Terminal à conteneurs à Dubaï port world n’a pas encore été évoqué.

Le Quotidien.sn

Les commentaires sont fermés.