Modern technology gives us many things.

Départ de Aliou Ndaw ou la honte de la République

Le désormais ex Procureur spécial près de la CREI a été débarqué hier Mardi de son poste. Rendu célèbre à la faveur de la traque des biens mal acquis dirigée contre les dignitaires de l’ancien régime, Aliou Ndaw vient d’être jeté à la poubelle. Les raisons évoquées dans la presse sont trop légers et incompréhensibles pour être vraies. L’ex procureur de la CREI « voulait faire arrêter des personnalités du défunt régime à cause de dossier compromettants » qu’il aurait découvert ou encore il a montré une insubordination à l’égard du garde des sceaux. Si c’est pour ces raisons qu’il a été défenestré de son poste comme un vulgaire imposteur, l’on se demande alors la vraie mission de ce procureur très spécial. N’était-il pas sensé traquer les biens volés ? Ne dit-on pas que dans notre pays la justice est indépendante ? Pourquoi a-t-on voulu l’empêcher d’aller jusqu’au bout ? Et pourtant c’est comme cela les autres et principalement Karim Wade ont été arrêtés et mis en prison depuis plus d’un an sans preuves. A quoi joue Macky et son régime ? A moins que la traque et la CREI ne soient mis en branle uniquement pour se venger de l’ancien Ministre Karim Wade. Karim doit être libéré si on évoque le fait que l’arrestation des Madiké et les autres cités pourrait faire monter les hostilités entre le pouvoir et l’opposition à la veille du sommet de la francophonie. Le peuple a honte de ses dirigeants qui veulent une chose et son contraire car on ne gère pas un pays selon ses humeurs personnelles.

L.Badiane pour xibaaru.com

1 commentaire
  1. charles Diatta dit

    Ce type est un maitre chanteur, un mécréant. Il est nul comme ses pattes

Les commentaires sont fermés.