Modern technology gives us many things.

Demande sociale : où sont les réformes ? Le peuple est fatigué

bidonvilleAujourd’hui plus que jamais l’heure de la solidarité a sonné.
Il faut savoir donner et partager car eux qui donnaient hier tendent la main aujourd’hui.
Avec toutes les difficultés que vit le pays, les populations sont déprimées et traumatisées à cause du coup très élevé de la vie. Elles prennent néanmoins leur mal en patience en espérant un changement de leur condition d’existence.
C’est vrai que le locataire du Palais a hérité d’une situation très compliqué et difficile du pays. Mais c’est bien lui qui a demandé aux sénégalais de l’élire donc il se doit leur offrir un minimum bien être.
Ce n’est pas aussi compliqué qu’on ne le pense pour faire émerger le Sénégal. Il suffit de mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut et rassembler toutes les forces vives de la Nation, quelles que soient leurs appartenances politiques, autour de l’essentiel.
Macky a certes marqué de son empreinte l’histoire politique du Sénégal en réduisant de manière considérable le train de vie de l’Etat mais c’est loin d’être suffisant.
Pour remplir le contrat de confiance qui le lie avec le peuple, il faut satisfaire ses doléances quotidiennes qui sont : le manque de travail, d’argent, d’eau, d’électricité.
Avec l’alternance survenue en mars 2012, les Sénégalais pensaient que leurs souffrances allaient être abrégées et atténuées mais malheureusement ils toujours tenaillés par la cherté des denrées de premières nécessités.
Le Chef d’Etat en véritable manager, tente bien que mal de prendre la situation en main mais c’est le choix des hommes qui le conseillent qui semble avoir du mal à prendre le train en marche.
Le nouveau gouvernement qui avait donné un deuxième souffle au peuple semble très mal commencer avec le manque d’eau qui sévit depuis cinq jours dans le pays.
Pourvoir, opposition, population, tout le monde doit mouiller le maillot pour le bien-être du Peuple.
Un bon citoyen est celui qui assume ses devoirs et accepte ses droits.
 » Sénégal benn bop la kénn monouko khar niaar « 

Sidy Niang/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.