Modern technology gives us many things.

Parti socialiste : le divorce entre Tanor et Khalifa Sall se précise

Les socialistes continuent de poser des actes qui montrent que leur parti va droit vers l’implosion. En effet, depuis le sabotage du bureau politique du Ps organisé  au niveau de leur siège sis à Colobane le 05 mars 2016, beaucoup d’eau a coulé. Une plainte a été déposée contre X.  Et depuis, deux camps se sont formés, celui du secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng et celui de Kahlifa Sall. Le premier camp qui a crié sur tous les toits que la plainte ne visait personne semble être contredit par la réalité. Seuls les souteneurs de Khalifa Sall sont visés par la plainte. Pourtant ils ont fait plusieurs sorties pour nier toute implication dans cette histoire. Ils sont même allés jusqu’à condamner de manière ferme ce qui s’est passe. Malgré cela, certains d’entre eux ont même fait l’objet d’interdiction  de sortie du territoire sénégalais pour les contraindre à déférer à la convocation.

Apres plusieurs convocations s’en est suivie une confrontation entre les deux parties qui s’est soldée par le déferrement au Parquet du maire de la Médina, Bamba Fall, de Bira Kane Ndiaye, directeur de cabinet du maire de Dakar, de Cheikh Sall, neveu de Khalifa Sall, Abdoulaye Wane et de son chauffeur.  Le dossier est affecté au juge du premier cabinet pour ouverture d’informations judiciaires pendant 6 mois.

Comme si cela ne suffisait pas, Barthélémy Dias, souteneur de Khalifa Sall et ses camarades qui avaient prévu une rencontre au niveau du siège de leur parti s’est vu refuser l’organisation de cette rencontre avec la presse. Irrité, Dias fils a décidé de porter plainte à son tour contre Ousmane Tanor Dieng et Serigne Mbaye Thiam. Vu la tournure des choses, il sera difficile de réconcilier les deux parties qui ne sont pas capables de s’asseoir autour d’une table pour laver le linge sale en famille.

 

Les commentaires sont fermés.