mimi touré fâchéeLes attentes sont très, très nombreuses. Politique, économique, social, culturel, etc., aucun secteur n’est épargné. C’est à croire que l’étendue du Sénégal, elle-même, ne suffirait pas pour contenir toutes les doléances et autres attentes des populations des quatorze régions du pays ; sans oublier celles de la diaspora, qui seront soumises à l’appréciation du Premier ministre, Aminata Touré dite Mimi qui passe son baptême de feu sous les feux de la rampe de son Grand oral, ce 28 octobre, à l’Assemblée nationale.

Au cours de sa Déclaration de politique générale (Dpg), il va, inéluctablement, s’agir d’attentes, de doléances, mais aussi et surtout de convaincre les solliciteurs sénégalais. Par de beaux discours ? Et durant combien de temps ?

mimi touré abdoul mbayeAbdoul Mbaye, en tout cas, avait passé dix tours d’horloge pour convaincre son auditoire de l’Assemblée nationale ainsi que tous les Sénégalais et autres intéressés. Il était éloquent, d’une intelligence et d’une habileté qui avaient fini de convaincre les Sénégalais.  Sans nul doute, c’était bien le fils de feu Kéba Mbaye ! Il fallait qu’il brillât, en bon technocrate aux antipodes de la politique politicienne. Le banquier avait fait ses preuves d’orateur clair, net et précis, comme le requiert toute gestion financière, et n’a pas tergiversé au tour du pot pour défendre la vision et les projets du président de la République, Macky Sall. Il était plein dedans, dans le style du technocrate. Il n’avait pas besoin de se lancer dans l’art de convaincre même sans avoir raison. Non, pour le technocrate qu’il est, il n’a pas besoin de jouer au sophisme. Et il ne s’agissait pas non plus d’une théâtralisation… C’est une obligation constitutionnelle.

mimi touré 10C’est dans ce même créneau  que va entrer Aminata Touré, la femme politique et Apériste jusqu’aux os ! Elle va nous faire part de la spécificité de sa touche politique, féminine, rigoriste, disciplinaire, « dame de feriste », etc… « C’est la femme qu’il faut à la place qu’il faut », avaient lancé certains, au lendemain de sa nomination ; sauf bien entendu un certain Me El Hadji Diouf !

Elle devra décliner, dans cet exercice extrêmement important, pour elle-même et pour le peuple sénégalais, la politique du président de la République, Macky Sall et convaincre sur comment elle va gérer et répondre aux attentes des Sénégalais. Elle est attendue à trouver des réponses concrètes aux questions concrètes que se posent les Sénégalais : la sécurité des personnes et des biens, la sécurité alimentaire, le chômage, l’emploi, l’agriculture, la santé, la pêche, la revitalisation des institutions et des administrations, etc… Elle doit accélérer les choses comme elle l’avait dit à l’entame de sa fonction de Premier ministre.

macky mimiMimi a déjà eu plusieurs entrevues avec le président de la République pour préparer ce Grand oral devant l’Assemblée nationale. Des observateurs pensent qu’il n’y aura pas de grand changement entre la Dpg d’Abdoul Mbaye et d’Aminata Touré. Elle va marcher sur les pas de son prédécesseur à la Primature, pour la bonne et simple raison qu’Abdoul Mbaye avait bien exposé les projets du chef de l’Etat qui n’ont pas connu de changement. Reste tout simplement à les concrétiser. Et pour ce faire, la nouvelle touche de son apport va consister à accélérer les choses. En effet, les Sénégalais da gno sone, khif, mar té beugeu liguèye. Deukeubi dafa Macky-Mimi! (En effet, les Sénégalais sont fatigués, ont faim, soif et cherchent du travail)  

De ce fait, Macky a exhorté son nouveau Premier ministre à lister tous les goulots d’étranglement au réel décollage économique et d’y appliquer une accélération à la cadence de la demande des populations. C’est dans cette optique que le Chef du gouvernement a sollicité et obtenu le point de la situation sur bon nombres de dossiers. Et donc, « Mimi est déjà prête », disent certains proches. Et son histoire  de Grand orale, ce 28 octobre, ça va se savoir ! Pour le grand bonheur, notamment des Sénégalais ? Bonne chance Mimi, le peuple vous attend avec ses attentes au rendez-vous de l’histoire…

Balthazar xibaaru.com

PARTAGER