Modern technology gives us many things.

Coupe du Monde 2014/Barrages : les 5 chocs passés au crible

cm 2014 les cinq chocsCôte d’Ivoire – Sénégal, Ethiopie – Nigeria, Tunisie – Cameroun, Ghana – Egypte et Burkina Faso : telles sont les cinq rencontres au programme des barrages d’accès à la Coupe du monde 2014. Premiers éléments d’analyse.  

Côte d’Ivoire – Sénégal : quel choc ! Déjà opposés en poules de qualification à la CAN 2013, les deux poids lourds d’Afrique de l’Ouest francophone se retrouvent. A l’époque, le Sénégal s’était incliné deux fois, sans démériter dans le jeu, dominant par séquences les Eléphants, plus efficaces. Le match retour dégénéra, occasionnant la suspension du stade Sedar Senghor. Désormais sous les ordres de l’expérimenté Alain Giresse, les Lions de la Teranga seront animés d’un fort esprit de revanche. Leur coach aussi : l’ex-international tricolore garde un mauvais souvenir des éléphants de côte d’ivoire. En effet, lorsque ce dernier était aux commandes des panthères du Gabon, il avait subi sa plus lourde défaite en tant que sélectionneur (5-0), le 7 octobre 2006 à Abidjan. Encore en rodage, la jeune escouade sénégalaise devra faire preuve d’une maturité suffisante face des Ivoiriens, certes vieillissants mais toujours redoutables.

Ethiopie – Nigeria : comme on se retrouve. Déjà opposés en phase finale de la CAN 2013, les Walya et les Super Eagles en découdront cette fois pour une place en phase finale de Coupe du monde. Forts de leur titre de champion d’Afrique, les hommes de Stephen Keshi chercheront à faire valoir leur puissance de feu mieux que lors de qualifications très poussives. Si l’on se fie à l’historique récent entre les deux équipes, la qualification est à leur portée, d’autant que l’Ethiopie ne peut plus guère jouer sur l’effet de surprise à ce moment des débats.

Tunisie – Cameroun : miraculée du tapis vert, la Tunisie a tiré un adversaire qui lui a souvent bien réussi. Reste à savoir dans quelles dispositions les Aigles de Carthage, toujours pas dotés d’un sélectionneur, se présenteront face à leur public. Pour espérer égaler le… Cameroun et atteindre la cinquième phase finale de leur histoire, il s’agira d’éviter de refaire les mêmes erreurs que contre le Cap-Vert. Un adversaire qui doit donner de bien mauvais souvenirs aux Lions Indomptables, privés de CAN 2013 par sa faute. Bref, entre les poulains de Volker Finke et les Tunisiens, il sera avant tout question de rachat…

Ghana – Egypte : Le Ghana est tête de série, quart-finaliste sortant de la Coupe du monde, l’Egypte est la seule équipe à avoir réussi un carton plein (6 victoires en 6 matchs) lors du deuxième tour des éliminatoires. Ces faits et chiffres soulignent le caractère explosif d’une rencontre aux allures de finale continentale (ce fut le cas en 2010 lors du dernier sacre égyptien). Entre la force tranquille de Black Stars visant une troisième qualification de rang et la ferveur de tout un peuple meurtri derrière ses Pharaons, difficile de faire un pronostic. Le fait que la manche retour se joue au Caire ou non pourrait avoir son importance dans le destin de cette double confrontation.

Burkina Faso – Algérie : Pas souvent gâtée par les tirages au sort, l’Algérie a cette fois évité l’Egypte. Le Burkina Faso ne sera pas à négliger toutefois. Lors de la manche aller, à Ouagadougou, les hommes de Vahid Halilhodzic devront répondre au défi physique des Etalons, et tâcher de priver au maximum de ballons le virevoltant Jonathan Pitroipa, détonateur offensif d’autant plus important qu’Alain Traoré sera peut-être absent. Le 12eme homme, fidèle soutien des Fennecs, pourrait avoir son rôle à jouer au match retour.

Les rencontres se dérouleront entre les 11 et 15 octobre pour l’aller sur le terrain des premiers nommés, et entre les 15 et 19 novembre pour le retour.

Patrick Juillard (Rédaction Football365)

Les commentaires sont fermés.