élèves ivoiriennexibaaru.com – C’est un scandale ! 2 500 filles élèves ont été engrossées au cours de l’année scolaire 2012-2013. C’est le directeur de la Pédagogie et de la formation continue (DPFC) du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Silué Nanzouan Patrice, qui l’a révélé lundi. Au cours de la cérémonie de lancement d’une campagne de mobilisation de la communauté éducative, le DPFC qui n’a pas précisé si les auteurs de ces grossesses sont des enseignants ou des non enseignants, a souhaité que si de tels actes se reproduisent cette année et si les auteurs sont des élèves, ces derniers soient privés de cours sans toutefois préciser quel sera le sort des non élèves. Pour éviter ces graves dérapages, Silué Nanzouan Patrice a demandé aux conseillers régionaux et conseillers des Comités de gestion des écoles (Coges) de s’impliquer efficacement dans la lutte contre les grossesses non désirées.

PARTAGER