Modern technology gives us many things.

Exclusivité : Des cas de fuite à Thiès dans les compos

Décidément, au Sénégal, on ne semble pas avoir appris des erreurs du passé. En effet, l’on n’a pas encore vidé la question des fuites  des épreuves du bac de l’année dernière que l’on nous parle encore d’autres cas.

Selon une source de Xibaaru, les choses se déroulent à Thiès où les élèves des classes de Terminales sont en composition du premier semestre. A l’en croire, avant-hier, elle et ses collègues  ont reçu les fuites des épreuves d’histoires géographie de la part des élèves et à leur grande surprise, une fois en salle, ils se sont rendu compte que les épreuves étaient identiques à celle qu’ils avaient vu peu avant l’examen.

Ces derniers ont pris langue avec les responsables de l’Inspection Académique (IA) de Thies  mais, rien n’a été fait à ce niveau.

Croyant que cette affaire concernait juste les épreuves de la veille, ils ont reçu des épreuves de mathématiques et attendent de voir si ce sera la même épreuve.

Ne sachant pas à quel saint se vouer, ces enseignants qui indiquent que selon certaines indiscrétions, ces épreuves provenaient d’une école privée de la ville de Mbour.

Dénonçant l’attitude des autorités qui continuent de faire la source oreille, ces enseignants disent vouloir connaître les origines de ces fuites qui deviennent récurrentes.

Les autorités ont vraiment du pain sur la planche avec ce phénomène qui commence à prendre de l’ampleur et qui démontre à suffisance que le mal est profond et que les débats à n’en plus finir et les menaces proférés âr les autorités ne servent à rien. Il est temps de prendre le taureau par les cornes et couper la racine du  mal avant qu’il ne soit trop tard. Le niveau des élèves est déjà à déplorer. N’en rajoutons pas.

Les commentaires sont fermés.