Modern technology gives us many things.

Campagne électorale : tirs groupés sur le Macky

Les partisans de la mouvance présidentielle ne doutent pas une seule seconde de leur victoire au sortir des Législatives du 30 juillet. Pourtant, ces derniers, qui comptent sur le bilan du Président Macky Sall pour que les Sénégalais leur renouvellent leur confiance, sont en train d’être malmenés partout à travers le territoire national. En effet, certaines coalition de l’opposition qui ont choisi de commencer par les régions, à l’instar de Aïda Mbodj, ne se privent pas de pointer du doigt les insuffisances.

Pour ne rien arranger, voilà que les droits de l’Hommiste, à l’instar de la Raddho, entrent dans la danse pour dénoncer l’implication du chef de l’Etat, Macky Sall, dans la campagne. Il faut dire qu’il fallait s’y attendre avec la série d’inaugurations entamée depuis quelque temps. En plus, l’image du Président apparaît clairement sur les bannières destinées à promouvoir la liste de Benno Bokk Yakaar. Ce n’est pas tout, ils ont également évoqué la situation du maire de Dakar Khalifa Sall dont les droits ont été violés selon eux puisqu’il ne peut pas battre campagne au même titre que les autres candidats.

Toutefois, loin de se démonter, les têtes de listes de Benno Bokk Yakaar ne veulent pas se laisser faire. Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a montré la voie en lançant régulièrement des piques à ses adversaires qu’il accuse de chercher le buzz sur internet pour être restés à Dakar. Mais, cela suffira-t-il à noyer les accusations de l’opposition ? Rendez-vous le 30 juillet…

1 commentaire
  1. mayday dit

    Même pas une semaine de campagne , Beno s’essouffle et fait dans la provocation faute d’arguments accrocheurs. Le Package réalisations de Macky a du mal à passer. Ils n’osent pas présenter le bilan de la 12e législature : la plus nulle de l’histoire du Sénégal.

Les commentaires sont fermés.