Modern technology gives us many things.

Biens mal acquis: Mimi Touré se vante d’avoir récupéré 2,4 milliards. Et pourtant…

mimi touré 3Nombreux sont les pays qui ont récupéré plusieurs milliards cachés dans des paradis fiscaux sans passer par des lois scélérates comme la loi sur l’enrichissement illicite créée au Sénégal par la loi 81-54 du 10 juillet 1981.

La Tunisie a bien récupéré de l’argent volé par Ben Ali
Le jeudi 11 avril 2013, un premier chèque de 28,818 millions de dollars détournés en Tunisie par Leila Ben Ali Trabesli, l’épouse du despote chassé du pouvoir le 14 janvier 2011, a été remis au président tunisien par le procureur général du Qatar Ali Ben Fetaïs Al Marri, chargé par l’ONU de coordonner les enquêtes sur les avoirs détournés par les dirigeants arabes renversés ces dernières années.  Cette somme représente plus de 14 milliards CFA et n’est que le début d’une longue liste de chèques car les autorités tunisiennes évaluent entre 15 et 50 milliards de dollars les fonds détournés entre 1987 et 2011 par Zine El Abidine Ben Ali, sa famille et les pontes de son régime. 

Et la Côte d’Ivoire de Alassane Ouattara

Le mardi 16 août 2011, l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone, en résidence surveillée dans le nord du pays ont été inculpés de crimes économiques. Et le nouveau président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, ancien gouverneur de la BCEAO, a outillé tous les leviers bancaires pour récupérer le 09 janvier 2012, près de 4000 milliards planqués dans les banques européennes suivantes : France, Luxembourg, Monaco, Liechtenstein, Serbie et Russie. Ensuite les Banques fédérales américaines et brésiliennes ont reçu le puissant ministre de l’Economie des Finances de la Côte d’Ivoire, Charles Kofi Diby, devenu Ministre des Affaires Etrangères après avoir récupéré les biens mal acquis répertoriés.

Mais Mimi Touré se vante dans le flou

Le ministre de la Justice, Aminata Touré, a transmis, mercredi 29 mai, un chèque d’un milliard de francs recouvrés dans le cadre de la traque des biens mal acquis, à son collègue du Budget Abdoulaye Daouda Diallo, en vue de la mise en place de l’Agence nationale de sécurité de proximité.

Un flou existe encore dans la création de l’Agence nationale de sécurité de proximité.

La décision de Macky Sall de créer cette agence n’a pris forme que le jeudi 14 février 2013 comme l’atteste cet extrait du communiqué du conseil des ministres d’il y a 3 mois et demi : « Le Président de la république, Macky Sall a décidé, à l’issue de la réunion de Conseil de ministre tenue jeudi 14 février 2013, de la création d’une Agence Nationale de Sécurité de Proximité, au sein du Ministère de l’Intérieur. Celle-ci aura pour vocations, de  répondre aux besoins sécuritaires au sein des communautés de base et d’être une action significative de lutte contre le chômage des jeunes. L’organisme ainsi crée, poursuit le communiqué du Conseil des ministres, «pour une prévision de recrutement de plusieurs milliers de jeunes au cours de l’année 2013, viendra en appui aux services de sécurité publique, dans la dimension prévention».

Ainsi Mimi Touré, ministre de la Justice met de l’argent récupéré dans une agence de sécurité dont les contours n’ont pris aucune forme.

Une agence de novices dans la police sénégalaise

Qui sont ces membres de la nouvelle sécurité ?

Des milices ?

Des supers héros ?

Non ! Des chômeurs ou agents de sécurité des magasins et boîtes de nuit…

La police est déjà déroutée avec les policiers municipaux intégrés dans la police nationale même si ces derniers sont d’anciens flics rompus aux tâches de sécurité mais qui avaient perdu la main.

La politique politicienne de Mimi Touré

Le milliard récupéré et réinjecté dans la nouvelle agence de sécurité de Macky a fait l’objet d’un communiqué. Mais selon elle-même, il y avait déjà certaines sommes qui avaient été récupérées en silence et remis à qui de droit. L’agence de presse officielle de l’Etat publie hier mercredi 29 mai 2013 : « Le ministre de la Justice a révélé que 500 millions avaient été remis au ministère du Budget et 900 millions de francs CFA à la Caisse de dépôts et consignations ».

Quand a-t-elle remis ces sommes ? Personne ne sait car les transactions ont été discrètes.

Mais pour l’Agence nationale de « chômeurs en sécurité », Mimi communique sur le milliard.

Pauvre sécurité !

Pauvre Police !

Pauvre Mimi !

Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.