Modern technology gives us many things.

Baldé et Benoît Sambou ont un intérêt commun qui est loin de la politique

baldé benoîtAbdoulaye Baldé et le Ministre Benoît Sambou remettent ensemble le trophée de la coupe du Maire de Ziguinchor. Les deux hommes ont coprésidé la finale de la coupe communale sur invitation du Maire Abdoulaye Baldé. Une invitation que Benoît Sambou a acceptée avec fierté. Selon le Maire de Ziguinchor, il s’agit de la jeunesse de Ziguinchor et non une affaire politique. Le Ministre de la jeunesse a aussi dit la même chose insistant sur le fait que les fils de la Casamance ont l’obligation de dépasser le cadre purement politique pour s’accorder sur l’essentiel pour l’intérêt de la région sud. Les deux hommes qui confirment ce que l’on a vu ou entendu dans la presse, ont indiqué que les politiciens de la Casamance ne doivent pas avoir le même comportement que leurs homologues des autres localités du pays. La Casamance est un cas particulier et que chacun peut garder ses convictions politiciennes mais quand il s’agit de l’intérêt du peuple casamançais, ils doivent impérativement parler le
même langage. Car disent-ils, « les fils politiques de la Casamance ont un double défi à relever, celui du retour de la paix et celui de leur émergence politique ».

baldé benoît 1Cette image, Baldé et Benoît assis côte à côte pour suivre la finale de la coupe du Maire dont Baldé est le parrain, a été la facette la plus visible de cet après-midi du dimanche au stade Jules François Bocandé de Ziguinchor (ex stade Néma). Cet exemple de dépassement n’a laissé personne indifférent tellement le scénario était inimaginable il y a quelques mois.
La finale de la coupe du Maire a opposé en junior-sénior l’ASC Stella à l’ASC Belfort. Au bout d’une finale âprement disputée, c’est l’ASC Stella qui l’a emportée à l’issue de l’épreuve de tirs au but (4-3), temps réglementaire, zéro but partout. La culture était aussi au rendez-vous avec les différentes troupes de danse et de masques pour colorer une fête déjà belle à cause de l’esprit qui a plané sur elle tout au long du processus.
Mamadou Lamine Badiane/Ziguinchor.xibaaru.com


Les commentaires sont fermés.