Modern technology gives us many things.

Sonko met en garde les politiciens…

Ils sont nombreux à se plaindre des nombreuses arrestations d’opposants depuis l’arrivée du chef de l’Etat Macky Sall au pouvoir. On l’accuse d’instrumentaliser la justice pour éliminer des adversaires politiques. Les mauvaises langues vont jusqu’à dire que les milliardaires font semblant d’avoir fait faillite tandis que les riches se gardent de faire étalage de leur richesse pour ne pas se faire convoquer par la Cour de répression de l’enrichissement illicite.

Invité de l’émission Jano Bi de Sud Fm, le leader de Pastef, parlant de l’affaire Khalifa Sall, a mis en garde ses camarades opposants. « A la moindre erreur, vous vous retrouverez à Rebeuss », a-t-il averti. Est-ce à dire que le maire de Dakar a commis des erreurs qui lui ont coûté sa liberté ? Dans ce cas, même s’il y a un parfum de politique dans cette affaire, elle reste foncièrement judiciaire car reposant sur des faits et non sur des inventions.

Un mal pour un bien, est-on tenté de dire. En effet, si le dossier du maire de la capitale peut servir de leçon à tout gestionnaire de deniers publics, eh bien, il n’aura pas été vain. Que ce soit l’opposition ou le pouvoir, il faut que les hommes politiques sachent que la prison n’est pas seulement faite pour le citoyen lambda. Ils ne sont pas au-dessus de la loi et doivent répondre de leurs actes devant les tribunaux comme tous les justiciables. Alors, la politisation de toutes les affaires, qui n’ont rien à voir avec la politique et impliquant des politiciens, commence à devenir sérieusement agaçant.

Ce qui est remarquable, c’est qu’on commence par tresser des lauriers aux juges (pour les amadouer ?) pour finir par les vouer aux gémonies les accusant d’être manipulés. Abdoul Mbaye avait accusé le pouvoir d’être à l’origine de ses démêlées avec la justice et s’est mis à louer la justice lorsqu’il a été relaxé. De même, Barthélemy Dias a indiqué avoir confiance au juge Lamotte chargé de juger Khalifa Sall, qu’il ne vienne donc pas dire le contraire en cas de condamnation.

1 commentaire
  1. BIRANE dit

    BAYI LENE DIAHASSE OPPOSITION BI yene wa xibaaru , vous roulez pour MACKY gniépa ko ham

Les commentaires sont fermés.