Modern technology gives us many things.

Après les départs de Dansokho et Bathily, Niasse prépare Gackou

niasse gackouCe n’est qu’une question de mois. Moustapha Niasse va quitter la tête de l’Alliance des forces de progrès (Afp). Lui- même a fait l’annonce en marge du congrès de la Ligue démocratique (Ld), non sans mettre les formes en laissant entendre que c’est le parti qui décide, en derniers ressorts. Son successeur est connu : c’est son numéro deux, El Hadj Malick Gackou dont le départ du gouvernement du Premier ministre Abdoul Mbaye, selon certains observateurs, est en partie lié à la question de la succession à la tête de l’Afp.

 

«Cela fait trois ans que je demande mon départ mais, j’attends que le parti me libère car, cela ne dépend pas de moi», a déclaré Moustapha Niasse, leader de l’Alliance des forces de progrès (Afp), en marge du congrès de la Ligue démocratique (Ld) tenu le week-end dernier. L’actuel Président de l’Assemblée nationale veut ainsi se retirer de la tête de son parti, l’Afp. Il veut suivre les pas de son ami, le Pr Abdoulaye Bathily qui a été remplacé, à la tête de la Ld, par son camarade Mamadou Ndoye. Le leader des «Progressistes » demande conseils auprès du désormais ex Secrétaire général de la Ld : «Je demanderai à Abdoulaye Bathily de m’aider et me dire comment il a fait pour se libérer de la tête de son parti».

Moustapha Niasse a, à plusieurs reprises, annoncé qu’il va confier l’Afp aux jeunes. Ce qui s’est concrétisé, en partie, par des nominations, avec Malicky Gackou qui est le numéro deux du parti, Mbaye Dione qui est le patron de la coordination régionale de l’Apf de Thiès et le le Dr Malick Diop, le porte-parole du parti. Cette fois-ci, Moustapha Niasse va se retirer pour laisser la place à son numéro deux, Malick Gackou.

De nombreux observateurs ont, en partie, lié le départ de ce dernier du gouvernement d’Abdou Mbaye, à la question de la succession à la tête de l’Afp. Tout comme le Pr Abdoulaye Bathily, le secrétaire général de l’Afp, Moustapha Niasse va quitter – comme lui-même l’a annoncé – le parti dans quelques mois.
Les ambitions qu’il a vont au-delà de son parti, l’Afp.

Moustapha Niasse insiste sur la cohésion de Benno Bokk Yakaar, en invitant les acteurs politiques au dépassement du cadre des alliances, pour mobiliser le peuple Sénégalais autour du président Macky Sall.

Sud Quotidien

Les commentaires sont fermés.