Modern technology gives us many things.

Après des batailles, le stade de Bignona reçoit ses éclairages

satde bignonaPour la 1ère fois de l’histoire de Bignona, les jeunes pourront jouer
des matchs nocturnes avec un éclairage qui ne souffre d’aucune
impuissance. En effet, les projecteurs du stade départemental sont
finis d’être installés et mis à l’essai. Ce fut l’apothéose quand la
population a vu, Jeudi dernier vers 20 heures,  les projecteurs
s’allumer avec une clarté qui a inondé toute la ville de Bignona. Et
l’on ne cessait de dire merci. Mais merci à qui ? Voilà la question.
Même si l’état c’est la continuité, les populations de Bignona doivent
dire merci à Mamadou Lamine Keita qui a eu l’idée de doter du stade
départemental de Bignona de projecteurs en 2010 alors qu’il était
ministre des sports. Ce sont les projecteurs du stade de Mbour qu’il a
fait transférer à Bignona avec le programme des stades régionaux. Le
stade de Mbour étant choisi pour bénéficier du programme de l’état
avec les chinois, le Maire de Bignona avait pris sur lui la décision de
transférer les anciens projecteurs à Bignona. Cela avait suscité une
vague de contestation du côté de Mbour où la population, notamment les
jeunes voulaient que les projecteurs restent pour alimenter un autre
stade local. Mais la détermination du jeune Ministre de Bignona a fini
par peser sur la balance. Mais depuis lors, rien n’a bougé, Keita a
quitté le ministère des sports,  les travaux du stade se sont arrêtés
pour des raisons que nous vous avions relatées il y a quelques mois.
Il y a eu beaucoup de rebondissement dans l’affaire du stade de
Bignona. On se rappelle que Mamadou Lamine Keita avait saisi il y a 5
mois le Ministre de la justice pour exiger que la lumière soit faite
sur cette affaire, un stade qui, sur papier est déjà réceptionné. Les
jeunes de Bignona doivent dire aussi merci au Ministre actuel des
sports, Mbagnick Ndiaye, qui a eu le mérite de faire redémarrer les
travaux avec beaucoup de gymnastique et de peine jusqu’à ce stade.
Mais lors de sa dernière visite à Bignona au mois d’Août dernier, le
ministre avait promis que les travaux allaient se poursuivre mais de
façon évolutive. Et Mr Ndiaye avait déclaré « qu’il fallait poursuivre
les travaux d’éclairage, reprendre l’aire de jeu, reprendre la piste,
les guichets et la grille de protection. Dans le budget 2014, il sera
prévu le démarrage de la construction des tribunes mais là aussi de
manière évolutive comme cela se fait partout ». Le constat est là, ce
qui devait être fait en 2013 ne l’a été totalement, les jeunes de
Bignona peuvent-ils espérer grand-chose dans le budget de 2014 ?
Mbagnick Ndiaye a certainement la réponse.
Aujourd’hui les projecteurs sont allumés mais dans des conditions peu
enviables. Ils se sont allumés dans une forêt d’herbe qui laisse à
peine apparaître les buts. Ce qui montre qu’il y a encore du travail à
faire dans ce stade. Les jeunes de Bignona s’impatientent et demandent
au gouvernement d’accélérer le pas comme annoncé par le Premier
Ministre pour tenir la promesse faite à la population de Bignona.
Ne manquez pas le prochain épisode.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.