Modern technology gives us many things.

Anniversaire de l’APR bis : Macky chante à Dakar et danse le ‘Yela’ à Paris

macky meeting parisOn peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps.
Le président de la République Macky Sall qui était à Paris ce week-end  pour prendre part au sommet de la France-Afrique a profité de cette occasion pour battre le rappel des troupes de l’Alliance pour la République au Palais des Congrès situé à la Porte Maillot. Les aperistes du pays de L’Hexagone ont fêté à leur manière les 5 ans de l’APR en plein Paris.
La démagogie politicienne fait encore des siennes au Sénégal. En fin de compte ce qui se dit est loin de ce qui se fait. Rupture, gestion sobre et vertueuse ne sont en fait que des paradigmes qu’on utilise pour faire bonne presse.
Le 5ème anniversaire de l’alliance pour la République fêté à Dakar et dansé cette fois ci à Paris est venu nous le rappeler.
Après le  » béguë  » de Mimi le jour de la fête de la musique, Moustapha Cissé Lo qui distribue des liasses de billets, Macky chante au King Fath Palace et place maintenant aux militants qui rivalisent de pas de ‘wango’ non loin de la Tour Eiffel. Le constat est le ‘rakhass’ (anniversaire bis) organisé par les aperistes de Paris a été une grande réussite.
La salle du Palais des congrès du 17ème arrondissement de Paris était trop petite pour accueillir les militants venus de toutes les villes françaises pour écouter leur leader. Cette salle de 1500 personnes était pleine à craquer et les militants euphoriques.  La communauté Hal Pulaar était au rendez-vous et a exécuté  des pas extraordinaires de « Wango et de Yéla  »
Dakar « toth na wayé Paris mo guene toth « . Après avoir chanté au King fath Palace, cette fois ci, ce sont les militants de l’APR qui rivalisaient de pas de   » yéla, de wango et de Mborokhé mborokhé « en faisant face à l’Arc de Triomphe comme pour savourer leur future victoire de l’élection présidentielle de 2017.
Quand le patron de l’Apr a pris la parole, il a rappelé que la diaspora sénégalaise a contribué fortement à son accession à la magistrature suprême. Macky est également revenu les mesures importantes qu’il a prises dès son arrivée au pouvoir, notamment la loi sur l’importation des véhicules de moins 8 ans. Standing ovation dans la salle pour réclamer « 10 ans ! 10 ans! 10 ans ! »
Le président, en fin politicien, de dire aux militants  : « si vous-voulez dix ans, il faut m’élire pour un second mandant ».
Rupture et changement version Macky  » doye na war  »
Au clair de la lune….

Djibril Diallo depuis Paris pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.