Modern technology gives us many things.

Aminata reconnaît avoir embauché son…neveu au CESE : “Il a le profil” dit-elle

aminata tall ceseLa présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Tall, a réfuté samedi à Mbour, les accusations de népotisme dans le recrutement du personnel de son institution dont les employés ont été soumis à un mode de recrutement transparent et équitable, a-t-il affirmé.

S’exprimant à l’ouverture des travaux d’une session de formation des conseillers économiques, sociaux et environnementaux, Mme Tall a indiqué avoir cherché à recruter les meilleurs profils possibles pour assurer à son institution les meilleurs résultats et ainsi anticiper sur la conduite de ses missions.

“Je vous invite à mieux vous renseigner sur les profils, adéquations poste et emploi de toutes les personnes qui travaillent dans l’administration du CESE. Allez recueillir les CV (curriculum vitae), vous verrez que chaque poste est occupé par une personne d’appoint. Les compétences sont partout et sont transversales”, a-t-elle fait valoir.

“Maintenant, si c’est un neveu qui a de l’expérience dans l’administration ou dans le protocole, pour ne citer que celui-là, qui a travaillé à l’ANOCI (Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique), à la présidence de la République, si c’est celui-là qui m’a été affecté ou proposé comme affectation, je suis preneuse”, a dit Aminata Tall.

Des quotidiens sénégalais ont fait état de ”clientélisme” et de ”népotisme” dans le recrutement du personnel du CESE dont certains auraient des liens de parenté avec la présidente de cette institution.

“Si nous avons quelqu’un avec qui nous pouvons avoir des liens de parenté – c’est un hasard -, mais qui se trouve être un expert des Nations unies au niveau des institutions africaines et dans plusieurs autres organisations internationales dans la réflexion environnementale, je suis preneuse”, a-t-elle déclaré.

“Qu’il soit un neveu, un cousin ou un frère”, a martelé Mme Tall, assurant que les CV des agents du CESE avaient été mis en compétition avant que les titulaires ne soient recrutés.

”A l’avenir, avant de parler de népotisme, je vous demande d’aller vous informer, puisque les portes du CESE vous sont largement ouvertes parce qu’étant une maison de verre. Le travail a été bien fait et même le président de la République (Macky Sall) est au courant de ce qui se passe au CESE. Je m’en arrêterai là”, a-t-elle encore déclaré.

Selon la présidente du CESE, les liens de parenté importent peu dans de tels cas de figure, “ce qui est important, c’est de savoir si celui-là a le profil de l’emploi ou non”.

“Ce qui est importe pour moi, c’est d’avoir de très bons résultats et tout le monde sait que je n’ai pas de sentiment dans le travail. Qu’il soit parent ou non, même si tu es un politicien, si tu n’as pas de représentativité, je ne vais pas te mettre à n’importe quel poste”, a assuré Mme Tall.

Les commentaires sont fermés.