Modern technology gives us many things.

Amath Dansokho: “J’ai des preuves solides contre Wade, il a fait des choses…”

En visite à Yeumbeul ce mardi, Amath Dansokho a assuré qu’il se rendra au tribunal correctionnel de Dakar pour répondre à la citation directe de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade. «J’irai au procès et lui il le sait.

Quand il était président, j’ai été convoqué par les juges pour une histoire de diffamation. Je me suis levé en conseil des ministres et j’ai dit : «M. le président, je vais répondre à la convocation de la justice». Il m’a dit «non ! ». Mais j’ai insisté. Le procès n’a même pas eu lieu, car j’avais raison », dit-il. Des propos rapportés par «Enquête».

Le président d’honneur du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) déclare qu’il s’attendait tout à fait à une chose pareille et ce n’est pas la première fois qu’il a un procès de cette nature. «Je n’ai jamais perdu un procès en diffamation parce que tout ce que j’ai dit, j’en ai des preuves. Il a fait des choses, il n’a qu’à assumer. Il ne faut pas qu’il s’en prenne à moi qui n’accuserais jamais personne d’une chose qui n’existe pas», déclare le conseiller spécial du président Macky Sall.

«Maintenant, ajoute-t-il, s’il veut des milliards, s’il n’en a pas assez, ce n’est pas moi qui vais lui en donner. Je n’en ai pas. S’il veut, il n’a qu’à venir prendre ma bibliothèque. C’est cette dernière que j’ai de plus chère. Tout le reste, je m’en fous», dit-il.
Amath Dansokho est poursuivi pour diffamation devant le tribunal correctionnel de Dakar par l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade. Lors d’une récente sortie, à Vélingara, Dansokho avait déclaré que Wade avait dilapidé l’argent du pays et qu’à chaque voyage à l’extérieur, il avait pas moins de 6 milliards dans les soutes de l’avion présidentiel. Wade qui pense que ces propos sont diffamatoires lui réclame 6 milliards de dommages et intérêts pour laver son honneur.

1 commentaire
  1. charles Diatta dit

    Vieux conard qui ment comme il respire

Les commentaires sont fermés.