Modern technology gives us many things.

Aïda Mbodj appelle les femmes à se sacrifier le 21 novembre comme les femmes de…

C’est un bras de fer ntre le Palais et le parti démocratique Sénégalais. Le régime interdit toute manifestation sur la ville de Dakar jusqu’au 5 décembre. Ce qui veut dire que la marche du 21 novembre prevue par le PDS est interdite. Mais les libéraux voient dans cette mesure les intentions inavouées d’un régime qui interdit tout. Et c’est la députée et maire de Bambey, Aïda Mbodj, qui monte au front: «Tout le parti est debout, on va descendre sur le terrain. Faisons comme les femmes de Nder et comme les femmes des cheminots de Thiès en 1947. «Nous allons marcher de gré ou de force. Nous sommes déterminés à descendre sur le terrain. Nous tenons à informer les militants qu’avec ou sans autorisation nous allons tenir notre manifestation le 21 novembre. Les étudiants vont marcher, les femmes vont tenir une conférence de presse. Nous n’avons pas d’autorisation à prendre. Il y a 19 libertés inscrites dans la constitution du Sénégal. On n’a pas abrogé cette constitution. On ne fera qu’une déclaration par écrit, une information par rapport à l’itinéraire».
Penda Sow pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.