Modern technology gives us many things.

Ahoune Sané, un héros de la Casamance oublié : 100 ans après sa mort !

ahoune 11913-2013, voilà cent ans qu’Ahoune Sané a quitté ce bas monde. Le lycée Ahoune Sané de Bignona célèbre le centenaire de la mort de son parrain. En prélude à la célébration du centième anniversaire de la mort de cet illustre fils du Fogny prévue le 25 Décembre prochain dans le village de Koundioughore, le lycée qui porte son nom a décidé de lui rendre un hommage. L’occasion a été saisie pour faire connaître aux élèves celui qui a donné son nom à leur lycée. L’histoire a été revisitée et l’on s’est rendu compte qu’Ahoune ne méritait pas cette méconnaissance du grand public.

ahoune uneMais qui est Ahoune Sané ?

Ahoune Sané est né vers les années 1820 à Kampoulène, fils de Koulali Sané (son père) et de Djibanlisse Badji (sa mère)  était un résistant armée diola méconnu des jeunes générations parce que personne n’avait écrit son histoire auparavant. Par la tradition orale et les témoignages de ceux qui ont connu l’homme ou qui ont entendu parler de cette figure emblématique, des gens ont écrit aujourd’hui l’histoire du héros du Fogny. La vie, l’œuvre, le parcours et l’héritage du roi du Fogny (il a refusé ce titre de roi), bref sa vie a été revisitée. L’exposé fait de l’homme par l’inspecteur de l’éducation Yaya Diatta, a permis de comprendre qu’Ahoune Sané était un homme multidimensionnel. Un homme de paix, défenseur des valeurs du terroir, défenseur des droits de la femme et surtout un grand patriote qui a tout donné pour protéger son peuple face à l’envahisseur étranger. Il s’est battu contre Fodé Kaba Doumbouya, le roi manding mais il a aussi défendu le territoire de son peuple contre les blancs. Ahoune Sané était attaché à sa culture et  à sa langue qui constituaient pour lui une identité légendaire. Après la guerre, Ahoune avait pardonné à ceux qui n’étaient pas avec lui, même quand il avait la possibilité de les punir.

Ahoune Sané a laissé un héritage pour la postérité, l’offrir en exemple c’est demander à la jeune génération d’adopter les valeurs enseignées par ce roi diola. Parmi ces vertus, on peut citer le patriotisme, la paix, l’amour le pardon, le dialogue, la justice ou encore la protection des couches vulnérables comme la femme.

Des effets de Ahoune Sané ont été gardé par un conservateur qui a bien voulu les montrer au public et tout le monde était ébahi de voir des instruments de ce héros utilisés dans les années 1800. Le public a pu voir les menottes qu’il se servait pour maîtriser ses prisonniers, son pistolet et même son instrument de communication appelé en diola « émombolay » avec quoi il avait la possibilité de transmettre un message à son peuple car à l’époque il n’avait pas encore le téléphone.
Ahoune Sané était, nous vous l’avons dit un peu plus haut, un homme de culture, attaché aux valeurs de ces ancêtres. C’est pourquoi le lycée et la fondation Ahoune Sané (en gestation) ont fait appel à des troupes de masques qui ont fait des démonstrations à vous couper le souffle. Photos ci dessous des effets de Ahoune Sané.

ahoune 2ahoune 3ahoune 4

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.