Modern technology gives us many things.

Afrobasket/Côte d’Ivoire-Angola et Egypte-Sénégal en demi-finales : ça va chauffer ce soir !

basket côte d'ivoireCôte d’Ivoire-Angola et Egypte-Sénégal sont les affiches des demi-finales du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball qui auront lieu ce vendredi 30 août à Abidjan. En quarts de finale de l’Afrobasket 2013, ce 28 août, les Angolais ont dominé le Maroc 95-73, les Egyptiens ont battu le Rwanda 74-73, les Ivoiriens ont écarté à domicile le Cameroun 71-56 et les Sénégalais ont sorti le Nigeria 64-63.

L’équipe de Côte d’Ivoire de basket-ball a enflammé ses supporters, ce 28 août 2013 à Abidjan. Les Ivoiriens, hôtes de l’Afrobasket 2013, se sont qualifiés pour les demi-finales du Championnat d’Afrique des nations masculin.

L’équipe de Côte d’Ivoire a battu celle du Cameroun 71-56 devant un Palais des sports de Treichville plein. A la lutte avec les Camerounais durant les trois premiers quarts temps, les Ivoiriens ont fait la différence durant les dix dernières minutes. Ils ont notamment  réussi un bon match en attaque, avec une meilleure adresse au tir que les Lions indomptables. « On a su jouer ‘physique’, comme eux, parce que le Cameroun est une équipe ‘physique’, a expliqué le capitaine ivoirien Ismaël Ndiaye au micro de Philippe Zickgraf. C’est dans ce domaine-là qu’on les craignait un peu. Mais l’entraîneur nous avait dit qu’en jouant ‘physique’, en prenant des rebonds et en limitant les contre-attaques camerounaises, on allait gagner ce match ».

L’Angola écarte le Maroc

Grâce à cette cinquième victoire de suite, les Eléphants ne sont plus qu’à deux matches d’un troisième titre continental, après ceux de 1981 et 1985. Ils se sont également rapprochés de la Coupe du monde 2014, les trois premiers de l’Afrobasket 2013 étant qualifiés pour le Mondial en Espagne.

En demi-finales, ce 30 août, les Ivoiriens vont défier l’Angola, grandissime favori de l’Afrobasket 2013. Des Angolais qui les avaient notamment battus en finale de l’édition 2009.

Les Palancas Negras n’ont pas eu trop de difficulté pour se défaire du Maroc 95-73 en quarts de finale, ce 28 août. A la pause, les Angolais menaient déjà 50 à 28 et n’ont eu qu’à dérouler en seconde période. Les vice-champions d’Afrique ont une nouvelle fois affiché une grosse maîtrise collective. L’équipe dirigée par Paulo Macedo n’a qu’une seule obsession : reprendre le trophée que la Tunisie lui avait arraché en 2011 et que les Angolais avaient remporté dix fois entre 1989 et 2009.

basket sénégal 1Le Sénégal se rebiffe

L’autre demi-finale de l’Afrobasket 2013 opposera le Sénégal à l’Egypte. Les Sénégalais, pas toujours convaincants depuis le début de la compétition, ont hissé leur niveau de jeu face au Nigeria. Dominés dans le secteur intérieur, les Lions de la Téranga se sont néanmoins imposés 64-63 face à des Nigérians moins inspirés en attaque, cette fois. « C’était un match physique mais on a cru en nous-mêmes et ça a fini par payer, s’est réjoui Ismaël Thomas. On a eu deux joueurs titulaires (Hamady Ndiaye et Abdou Badji, Ndlr) qui sont sortis du terrain après cinq fautes. Heureusement, on est restés solides. On a joué en équipe et tout le monde allait au rebond, tout le monde se jetait sur la balle ».

Cette victoire sur le fil a fait la joie de supporters sénégalais qui ont envahi le parquet après le coup de sifflet final. Et pour cause : face aux Nigeria, le Sénégal n’était pas favori. Il le sera en revanche face à une équipe d’Egypte qu’il avait battu 72-70 en phase de groupes. Mais les Ouest-Africains ont intérêt à se méfier.

L’Egypte monte en puissance

Les Egyptiens ont une nouvelle fois impressionné, ce 28 août. L’équipe la plus jeune de ces quarts de finale (25 ans de moyenne d’âge) s’est imposée sur le fil face au Cap-Vert, 74 à 73. L’arrière Ibrahim El Gammal a inscrit le panier à 3 points décisif à 44 secondes de la fin de la rencontre.

L’Egypte est arrivée sans un bruit à l’Afrobasket 2013. Elle est l’invitée surprise de ce dernier carré, alors que l’Angola et la Côte d’Ivoire étaient déjà en demi-finales de l’édition 2011. A Abidjan, les Egyptiens comptent bien continuer à jouer les trouble-fêtes, après avoir déjà sorti la Tunisie, tenante du titre.

Les commentaires sont fermés.