Modern technology gives us many things.

Affaire Khaf : la mairie de Dakar porte plainte contre…

La mairie de Dakar va se constituer partie civile lors du procès de Khalifa Sall. Cette décision a été adoptée par 58 conseillers municipaux sur 59.

Selon Moussa Sow, président de la commission administration et affaires juridiques du Conseil municipal de Dakar, c’est le conseil municipal qui est au début et à la fin de tout le processus budgétaire de la mairie. Ce qui les pousse à porter l’entière responsabilité : « c’est nous qui approuvons  les comptes administratifs et nous lui avons donné obligation à Khalifa Sall de gérer la caisse telle quelle », a-t-il indiqué.

Ce dernier de rappeler qu’à la mairie de Dakar, il ya  08 autres caisses d’avance qui n’ont rien à voir avec cette caisse qui fonctionnent comme des fonds politiques.

La seule personne qui s’est abstenue se trouve être Zator Mbaye qui explique son refus de voter par le fait qu’il ne peut y avoir deux parties civiles dans cette même affaire. «Il ya deux parties dans cette affaire, la défense et la partie civile. La partie civile s’étend déjà constituée par le fait de l’agent judiciaire de l’Etat ce que l’on comprend  par le principe de l’unicité de caisse de l’Etat », a-t-il précisé avant d’émettre des réserves quant à cette décision du Conseil Municipal de la mairie de Dakar : « En nous constituant partie civile, ne sommes-nous pas en train d’accuser M. le maire ou encore de réclamer la réparation d’un préjudice qui a été causé par le maire de Dakar », s’est-t-il demandé.

 

 

Les commentaires sont fermés.