Modern technology gives us many things.

Après Wade, Khaf accuse..Les Magistrats

Depuis le début de l’affaire Khalifa Sall, ses partisans se sont évertués à accuser le régime d’acharnement. Mais, s’il y a, dans cette affaire des gens qui sont atteints dans leur honneur, ce sont bien les magistrats qui sont traités de tous les noms d’oiseaux par les khalifistes.

En fait, c’est l’ancien Président Abdoulaye Wade qui a ouvert la boite de pandore en accusant les juges proches de la retraite de corrompus. “Même si ce n’est le président de la République qui délivre le jugement, c’est lui souvent qui dicte. Une petite enveloppe avec le jugement et le tour est joué. Tout le monde sait combien aller à la retraite est difficile. Un retraité n’a rien“, disait-il prenant toutefois le soin de se disculper : “Je ne l’ai jamais fait, parce que je vis le Droit. Ce n’est pas le cas d’autres chefs d’Etat qui ne vivent pas le Droit“.

Barthélemy Dias a également évoqué, la semaine dernière, cette idée de corruption dans la magistrature en martelant : “Aucun juge ne peut condamner Khalifa Sall, si le droit est appliqué“. Mais s’empresse-t-il d’ajouter : “Maintenant, un juge inféodé au régime peut bien le condamner, mais nous ne laisserons pas faire“. Ce qui suppose qu’en cas de condamnation du maire de Dakar, le juge qui aura pris la décision sera considéré comme un corrompu.

Des allégations contre lesquelles s’est fermement insurgé Me Ousmane Sèye qui souligne que les magistrats sont des justiciables comme tous les citoyens. “Les juges ne sont pas au-dessus des lois. Si un juge rend une décision qui ne semble pas être conforme à la loi, l’avocat a des possibilités de recours, même contre le juge“, a-t-il expliqué. “Si on soupçonne que le juge n’est pas impartial, il y a des voix de recours qui sont ouvertes pour permettre à un avocat ou à la personne poursuivie, d’exercer des recours contre le juge. Donc, qu’on cesse de parler de procès politique, de juge politique ou de juge non indépendant“, a-t-il encore martelé.

Les commentaires sont fermés.