Modern technology gives us many things.

Affaire Karim Wade : Cheikh Diallo plie, Bibo Bourgi entre le marteau et l’enclume

karim bibo cheikh dialloDe source autorisée, de fortes pressions sont actuellement exercées, avec des promesses sur Bibo Bourgi afin de l’amener à charger son ami Karim Wade. L’entourage de Karim est convaincu qu’il n’en sera rien. Celui de son ami va plus loin et attire l’attention de Bibo sur le fait qu’en acceptant de dire qu’il est le prête-nom de Karim Wade, Bibo Bourgi transférerait de facto  tout son patrimoine à Karim qui, sorti de sa situation actuelle pourrait, hypothèse peu vraisemblable, le revendiquer sur la base de l’aveu.

En ce qui concerne Cheikh Diallo, autre ami de Karim Wade, il aurait retourné sa veste.  Accusé d’avoir reçu de l’argent (2.500.000 F CFA ) de Karim Wade pour créer une société de communication, lancer son journal « Le Pays » et son fameux site internet  »lesenegalais.net » qui a cessé d’être mis à jour depuis son emprisonnement,  il serait revenu sur ses premières déclarations disculpant Karim, se serait ravisé et aurait, suite à de fortes pressions,  déclaré qu’il était le prête-nom de Karim Wade. L’affaire qu’il a créée est loin d’être florissante mais cela n’a pas empêché le Procureur Spécial de l’évaluer à l’aune de son fameux « poids financier », concept inconnu des financiers eux-mêmes et ces comptables, à plus de 200.000.000 de francs CFA.  Non seulement cette somme est dérisoire par rapport au patrimoine allégué de Karim Wade qui serait de 700 milliards de francs CFA, selon le curieux baromètre du Procureur spécial, mais la vérité est que, pour contrer la presse de l’époque largement contrôlée par le pouvoir, le Président Wade a effectivement  encouragé la création de journaux de l’opposition et, de ce fait, avait débloqué des fonds politiques, pour que les responsables du PDS soutiennent la création de journaux. C’est dans ces conditions que Cheikh Diallo a reçu par l’intermédiaire de Karim un premier versement de 2.500.000 de francs CFA, somme que le Président Wade a trouvée dérisoire par rapport à la mission assignée et a augmentée de 20 millions.  Le moins que l’on puisse dire, est que les fonds politiques,  dans cette affaire, ont bien répondu à leur appellation.

Michel Diatta

Professeur d’anglais

Les commentaires sont fermés.