Modern technology gives us many things.

Acte 3 de la décentralisation-Le citoyen lambda n’y comprend rien : « Acte 3 dara la thi xamoul »

rue dakarEchec ou mat ! Ça passe ou ça casse ! Tous les ingrédients sembleraient théoriquement être concoctés pour reporter les élections avec un prétexte habile d’implanter un certain acte 3 de la décentralisation dont la majorité du commun des mortels sénégalais ne comprend pas grand-chose sur quoi rime tout « ce bavardage » et cette technicité qui tourne au tour de cet Acte.

« Nous envisageons un léger retard, pas plus de trois mois. C’est pour permettre justement la mise en place de ce qu’on appelle l’Acte 3 de la décentralisation. On passerait du mois de février au mois de mai ou juin, c’est tout. Et je pense que l’objectif de la réforme vaut bien que l’on pousse de trois mois les élections locales », avait souligné le Premier ministre, Aminata Touré.

Mais, le Sénégalais lambda ne semble voir que des étoiles et ne comprendrait rien sur cet Acte 3 de la décentralisation.

« Ma ngi dég gnoui thow thi  affairou Acte 3 wayé dara la thi xamoul », (J’entends beaucoup parler d’Acte 3, mais je n’y comprends rien), a lancé, ce mardi, ce taximan, qui estime que « ces politiciens, au pouvoir, commence encore à nous pomper l’air avec leurs stratagèmes politiques pour nous divertir et nous éloigner de l’essentielle en prétextant vouloir faire avancer la démocratie. »

En Effet, « il faut que Macky Sall, Mimi Touré et leur gouvernement multicolore nous disent clairement, où est-ce qu’ils veulent mener le Sénégal », tonne Aliou Mbaye, jeune laveur de voiture à l’Avenue Malick Sy.

Pour son ami, Lamine, laveur de voiture aussi : « Macky dal, guissa gougnou loumou fi dèf, lou bess… Pabi (Abdoulaye Wade) mo ko sout fouf. »

« C’est du n’importe quoi, cette affaire d’Acte 3 ! Que de la diversion, du bavardage! Macky veut nous servir du Wade sans Wade et ceux qui le disent n’ont pas tort. Les Sénégalais ont des préoccupations immédiates de manger, loger, boire, se laver, etc. que de se faire servir encore de beaucoup de bruits sur un Acte 3 dont on ne comprend que dalle ! Et ce, après tout le bruit sur la traque de biens mal acquis qui, jusque-là, n’a rien apporté aux Sénégalais et encore moins dans le panier de la ménagère », peste M.D. jeune étudiant de la Fastef.

Et pour ce commerçant, Mor Thiam, déguerpi du marché Sandaga et ne sachant à quel saint se vouer, l’Acte 3 de la décentralisation, « aï kathior kathior ak nakhaté rèk là.» « Les gens sont fatigués et cherchent tout simplement à se fixer  dans un travail stable et de vivre en toute sécurité. Il faut que, très rapidement, Macky et Mimi nous édifient sur ce Sénégal qui est devenu Macky-Mimi. Après la traque de bien mal acquis contre Karim thi deukeu bou Macky, deukeubi  dina geuneu Macky-Mimi ak Acte 3 bi », lance-t-il en intimant au préfet de Dakar de vite trouver une solution à leur recasement. « Sinon, ça va chauffer », menace-t-il.

Balthazar xibaaru.com    

 

Les commentaires sont fermés.