Modern technology gives us many things.

Abdoul Mbaye montre « Macky-le-Méchant »

Entre le chef de l’Etat et son ancien Premier ministre, ce n’est pas le grand amour. En effet, Abdoul Mbaye ne rate plus une occasion de tirer sur le Président Macky Sall qu’il dit ne plus reconnaître allant jusqu’à le traiter de bipolaire et de méchant. « La loi portant révision de la Constitution et introduisant le parrainage, je pense personnellement que c’est le dernier coup porté au Sénégal par un homme que je considère destructeur et méchant », a dit le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail dans l’émission Grand Jury.

Ce n’est pas tout, Abdoul Mbaye de dresser le profil psychologique du Président Macky Sall. « J’ai l’impression d’avoir eu à faire avec un personnage bipolaire tant je ne reconnait pas Monsieur Macky Sall, celui de mars-avril 2012 et celui qui aujourd’hui agit comme il le fait ceci depuis quelques années déjà », a-t-il dit. Et, il en veut pour preuve ce que le chef de l’Etat a dit à la presse étrangère au sortir de son audience avec le Président Emmanuel Macron. En effet, le Président Sall a indiqué qu’il y avait plus de 300 partis politiques et que si l’on y prend garde nous en auront 600 bientôt et qu’il faut y mettre fin. Or, l’exposé des motifs, selon M. Mbaye, c’est qu’il voulait mettre fin à la discrimination entre les candidatures indépendantes et les partis et coalitions de partis.

Il estime que le Président Macky Sall sait que ce n’est pas un motif qu’on peut tenir devant des journalistes européens parce que ça ne tient pas la route. « Notre propre Constitution consacre la discrimination qui doit exister entre les partis qui concourent à l’expression du suffrage et les indépendants. Et c’est tellement logique, tellement naturel mais il y a les arguments pour les petits nègres sénégalais, ça c’est l’exposé des motifs de la loi et il y a des arguments qui vont être facilement accepté par le journaliste européen », a-t-il indiqué.

Les commentaires sont fermés.