Modern technology gives us many things.

Abdoul Latif Coulibaly prend les acquis de Wade et l’attribue à Macky

Le porte-parole du gouvernement sénégalais, Abdoul Latif Coulibaly veut défendre Macky Sall. C’est son droit le plus légitime. Mais quand il attaque la récente sortie de la présidente d’Amnesty Sénégal, Nafi Samba Ka qui disait, lors d’une séance de sensibilisation à l’Université de Dakar, que l’ancien président de la République ‘’Abdoulaye Wade était plus réceptif concernant les droits humains’’, le porte-parole du gouvernement a estimé que l’un des instruments internationaux les plus pertinents d’analyse et de mesure de la situation réelle des droits humains dans un pays, reste L’Examen périodique Universel (EPU), unique mécanisme du Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies. Et Abdoul Latif Coulibaly de préciser hier, lors de sa conférence de presse ceci : « Après le passage de notre pays, le 21 octobre 2013, devant l’instance onusienne, composée d’experts émérites, le Sénégal représenté par le Garde Sceaux, Ministre de la Justice a reçu des félicitations méritées, assorties comme pour tous les pays concernés, de recommandations »
Ce que Latif Coulibaly ne sait pas
L’EPU qui examine et statue sur la situation des droits de l’homme a insisté lors du passage de Me Sidiki Kaba à la 2ème Evaluation périodique universelle devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, sur l’amélioration des droits des femmes à travers le mécanisme de la parité, l’accès des soins pour les malades du Sida, le respect des conventions contre la torture, les traitements dégradants ou humiliants, la lutte contre les violences faites aux femmes et la mendicité des enfants, la mise en œuvre du processus de modernisation des daaras, le processus de paix en Casamance, le procès de l’ancien président tchadien Hissène Habré.

Améliorer ce n’est pas féliciter. On peut applaudir lors d’un discours mais quand une instance onusienne insiste sur l’amélioration des droits, alors point n’est besoin de s’en glorifier.

Mensonge de Latif sur le MCC

Et ce n’est pas fini. Abdoul Latif Coulibaly pour vouloir faire plaisir et fustiger le rapport de la présidente d’Amnesty international ajoute : « l’aide américaine par le Millenium Challenge Corporation (MCC), dont le Sénégal bénéficie, est subordonnée à l’accomplissement de progrès réels et continus dans de nombreux domaines, parmi lesquels les Droits politiques et les Libertés civiles ».

Le MCC c’était en 2009: Wade et Hillary Clinton (Ci-dessous photo de la signature du MCC Senegal)

wade hillary

Sur le site du MCC Senegal, il est écrit ceci en anglais : ‘’In September 2009, the Millennium Challenge Corporation (MCC) signed a five-year, $540 million compact with the Republic of Senegal designed to reduce poverty…”
Traduction…«En Septembre 2009, la Millenium Challenge Corporation (MCC) a signé avec la République du Sénégal, un accord de don de 540 millions de dollars sur une durée de cinq-année, visant à réduire la pauvreté…»
Donc c’était en 2009 sous Wade et sur une période de 5 ans. L’accord a été signé le 16 septembre 2009 à Washington. Et les premiers investissements ont commencé en 2010. Et on a vu au Nord, les interventions sur la Route Nationale n°2, entre Richard-Toll et Ndioum sur environ 120 km et la construction du pont de Ndioum.
Donc Abdoul Latif Coulibaly ne doit pas prendre les acquis de Wade et les attribuer à Macky pour justifier le consentement des américains sur la situation des droits de l’homme au Sénégal. Si les américains ont signé ne 2009, c’est parce que Wade avait institué la parité, le droit aux manifestations (Sidy Lamine Niasse à la Place de l’Indépendance, les rappeurs à l’Obélisque, et même la fête de la musique transformée en manifestation anti Wade se Saint-Louis à Dakar).
A.M.Dramé à Dakar pour xibaaru.com

1 commentaire
  1. Lamine dit

    Latif coulibaly et Macky sall se partagent les agapes; donc il est tout à fait normal que l’un mente pour l’autre. Latif est bien dans son rôle. Ils ont menti pour venir au pouvoir avec la complicité de la presse principal suppôt de l’occident contre WADE le résistant, il est tout à fait normal qu’ils continuent de mentir, car on ne changent pas un cheval qui gagne.

Les commentaires sont fermés.