Modern technology gives us many things.

A quoi joue Macky Sall ? Il n’est pas en campagne électorale…Mais Saint-Louis n’oublie pas

C’était le tout premier conseil des ministres hors de Dakar. Macky s’est rendu le mercredi 07 juin 2012 à Saint-Louis pour le conseil des ministres décentralisé. Et ce jour-là, Macky Sall a fait part de son désir d’approfondir la décentralisation et la déconcentration au Sénégal en injectant plus de 300 milliards FCfa dans la région de Saint-Louis.
Deux ans après, les Saint-Louisiens n’ont rien vu. Aucune rubrique du budget du Sénégal n’a affecté 300 milliards CFA pour la Région de Saint-Louis.Chômage, pénurie prolongée d’eau, délestage accrue, pêcheurs dans le désarroi, manque d’infrastructures et avancée inquiétante de la mer. Les 300 millions annoncés par Macky en 2012 ont même été oubliés.
Aujourd’hui, le président Macky Sall retourne dans cette même région de Saint-Louis et dit ne pas être en campagne électorale. Il demande aux Sénégalais de consommer le riz local de la vallée et promet une aide de l’Etat d‘un montant de 5 milliards Cfa pour venir en aide aux pêcheurs à raison de 1000.000 CFA par pirogue pour supporter les frais de 5000 moteurs hors-bords. Macky a pris l’engagement ferme de supprimer la TVA sur le riz local de la vallée. Le président de la République a aussi pris l’engagement d’accorder aux femmes intervenant dans le secteur de la pêche un financement de 550 millions de francs Cfa, qui leur permettra de mieux développer leurs activités en plus d’une usine de transformation d’un coût de plus de 250 millions.
Il avait promis 300 milliards en 2012 et rien n’a été fait. Et pourtant il n’était pas en campagne électorale. Et aujourd’hui, au deuxième jour de sa tournée, il promet plus de 6 milliards aux pêcheurs et à leurs épouses. Et pourtant en 2012, ces derniers et leurs épouses attendaient les retombées des 300 milliards promis à toute une région. Des milliards de 2012 toujours invisibles et il en rajoute en 2014. Comme disent les ivoiriens : « premier gaou n’est pas gaou, c’est deuxième gaou qui est gnaka » (on peut te tromper une fois, ce n’est pas de ta faute, mais une deuxième fois c’est que tu es vraiment bête). Et les Saint-louisiens sont loin d’être des deuxièmes gaous…
Sidy Niang pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.