Modern technology gives us many things.

400 milliards de la SAR…Un ministre accusé

Leral Askan Wi de Omar Faye accuse directement le ministre du pétrole et des Energies, Monsieur Mansour Elimane Kane d’être à l’origine du Scandale qui secoue la SAR (société africaine de Raffinage)…Dans le communiqué ci-dessous adressé à la rédaction de xibaaru, Omar Faye, sans langue de bois, indexe de mafieux tapis dans l’ombre du ministre et de l’ex DG de La SAR…

Léral Askan Wi préoccupée par la situation à la Sar

Les pratiques mafieuses qui ont cours à la Société africaine de raffinage (SAR) doivent impérativement cesser. Depuis le rachat des actions de Ben Laden par la société par la Société Locafrique, certains lobbies mus par des intentions inavouées essaient de le torpiller. Cette tentative de déstabilisation est arrivée à un tel niveau aujourd’hui que la Sar va directement à la déroute. Ainsi, 57 milliards de pertes commerciales ont été enregistrées et 400 milliards de gré à gré octroyés sans l’aval du Conseil d’administration. Sans compter qu’actuellement, 900.000 barils sont bloqués au niveau du Port Autonome de Dakar.

Conséquence : refus catégorique de la banque UBA de payer la cargaison. Tout cela risque, si rien n’est fait, de replonger le pays dans des pénuries de gaz et de pétrole qui causeront de terribles désagréments aux populations sans compter les menaces de fermeture et la perte de milliers d’emplois pour la Société africaine de raffinage qui fait partie des mamelles nourricières de ce pays.

C’est pourquoi, Léral Askan Wi interpelle le Chef de l’État Macky Sall sur les pratiques nébuleuses en cours à la Sar dont les principaux responsables sont le ministre en charge du pétrole Mansour Élimane Kane et le Directeur général Omar Diop limogé mais toujours en place. Ces deux soutenus par des lobbies mafieux considérés comme des djihadistes pétroliers doivent être neutralisés avant que ces produits inflammables qu’ils manipulent en toute simplicité n’explosent avec des dégâts. Raison pour laquelle, Léral Askan Wi appelle à une mobilisation générale des syndicats, de la Société civile, des mouvements citoyens pour barrer la route à ces pyromanes, fossoyeurs de notre économie.

Omar Faye

Président de Léral Askan Wi

Les commentaires sont fermés.