Modern technology gives us many things.

La 3e voie/Sénégal Dey Dem pour un programme de gouvernance parlementaire

En conférence de presse hier, la coalition du pôle alternatif 3e voie/Sénégal Dey Dem a présenté ses membres. Il s’agit principalement de Cheikh Tidiane Gadio du MPCL/Luy Jot Jotna, de Moustapha Guèye, maire de Sokone, du Dr Fatou Sow Sarr, de Moussa Mbaye du M23 Patriotique, de Abdallah Ndiaye de Mouve, etc. Une coalition qui veut instaurer la rupture à travers un programme innovant qui compte instaurer une Assemblée nationale digne de ce nom.

Ce pôle alternatif, dont les membres ne se reconnaissent ni dans Benno ni dans Mankoo, estime qu’il faut changer profondément cette Assemblée. Le maire de Sokone, Moustapga Guèye a brossé les points essentiels sur lesquels les députés de leur coalition comptent mettre l’accent une fois élus. Il s’agira notamment de changer le fonctionnement de l’Hémicycle. Ils comptent impulser une représentation de qualité qui seront des icônes, des gens de valeur, mesurés et proches des populations. Parce que considère-t-il, notre Assemble n’a jamais travaillé. Il n’y a jamais eu de débat parlementaire, les députés ne font qu’obéir alors que leur vraie mission est de contrôler l’action du gouvernement.

Il est également question de regrouper tous les corps de contrôle en un seul : la Cour des comptes dont les rapports seront à chaque fois partagés avec la presse pour publication. Pour Fatou Sow Sarr, il s’agira de rendre nos institutions crédibles en y mettant les personnes capables de les incarner.

Les commentaires sont fermés.