Modern technology gives us many things.

les Saltigués ont parlé…« Hivernage, accident, Macky…La mort de…»

Les Saltigués du Centre de médecine traditionnelle (Cemetra) se sont donné rendez-vous à Malango dans la région de Fatick pour l’édition 2018 du “Xoy”. Et durant toute la nuit d’hier, les Saltigués de différentes localités de la région de Fatick ont présenté les résultats de leurs séances de prédictions.

Bernard Diegane Diouf qui prédit une chaleur qui pourra être fatale aux récoltes vers la fin de l’hivernage a aussi parlé de la politique. A l’en croire, il faudra que les autorités égorgent un bœuf vers Rufisque pour que le pays connaisse une situation apaisée. Avant de terminer, il dira que les accidents qui auront lieu entre Niakhar et Bambey, il s’en charge personnellement.

Waly Faye qui emboîte le pas à Diegane Diouf en ce qui concerne les problèmes qui surviendront vers la fin hivernage. Il n’a pas manqué de préciser que les récoles en mil seront abondantes ce qui, selon lui,  ne sera pas le cas pour l’arachide.

Pour sa part, Latyr Ndiaye de Sangaye dira qu’il va pleuvoir mardi prochain et que le pays connaîtra un bon hivernage.

Très sûr de lui, il demande aux journalistes de bien enregistrer ce qu’il dit puisque le Président Macky Sall aura un second mandat  et après le mandat avant d’ajouter que  c’est un de ses proches qui le remplacera à la tête du pays.

Khane Diouf qui avait prédit le naufrage du bateau le “Diola” embouche la même trompette que ses confrères Saltigués et annonce un second mandat pour le chef de l’Etat.

Toujours en ce qui concerne les révélations, le Saltigué La Demba Faye, qui avait prédit le crash de hélicoptère à Missirah  d’exiger qu’ un bœuf de couleur noire soit immolée à Malango. Toujours, dans ses déclarations, il annonce la disparition d’un grand responsable avant la fin de la saison des pluies sans plus de précisions.

Rose Faye de Niakhar, la nouvelle recrue de cette année d’annoncer des séries d’accident sur la route de Fatick.

Mariama Kobar Saleh, envoyée spéciale à Malango

Les commentaires sont fermés.