Modern technology gives us many things.

Parrainage…L’ultime recours de l’opposition

Les députés du Front National de Résistance ont déposé un recours devant le conseil constitutionnel pour annulation de la loi électorale sur le parrainage de Macky Sall

A en croire Ousmane Sonko , «Trois (3) séries de griefs ont été retenus relativement à la violation de la Constituions de la hiérarchie des normes, à la violation de l’égalité des citoyens devant la loi mais aussi, par rapport à la liberté d’association des partis politiques d’avoir à s’organiser librement».

“Nous avons tenu à déposer ce recours parce que nous n’ignorons pas la constitution de ce conseil constitutionnel avec des membres choisis et triés par Macky Sall lui-même pour faire un travail préparatoire jusqu’aux élections et après les élections mais nous considérons qu’il ne peut pas y avoir une catégorie de sénégalais grassement payé et rémunéré par le contribuable sénégalaise et qui ne font absolument rien”, a-t-il expliqué.

Pour le patron du PASTEEF,”il est bon de temps en temps, de les faire travailler quitte à s’entendre opposer une énième  irrecevabilité , nous avons considéré qu’il était bon de déposer ce recours en gardant une petite lueur d’espoir que pour une fois, ce conseil constitutionnel sera à la hauteur du conseil constitutionnel malgache ou kenyan qui ont posé des actes par rapport à la démocratie de leur pays”

«Je pense que cette fois-ci, ce recours va passer parce qu’aujourd’hui, quand vous devez parrainer un candidat, il faut d’abord avoir retiré votre carte d’électeur et il y a une partie de ce code qui dit que les candidatures devront être déposées 75 jours avant le début du scrutin et que les cartes devront être données 45 jours avant le début du scrutin, ce qui est une contradiction», indique le Professeur Issa Sall, patron du PUR.

Les commentaires sont fermés.