Modern technology gives us many things.

2019…Quel adversaire devant Macky ?

La nébuleuse sur la pléthore de candidats à la présidentielle de 2019 au Sénégal semble s’éclaircir…Avec l’élimination de certains challengers et l’autodestruction d’autres candidats.

Les candidats…

Ils étaient nombreux au départ ceux qui faisaient office de challengers sérieux face à Macky Sall : Karim Wade du PDS, Khalifa Sall dissident du PS, Idrissa Seck de Rewmi et Pape Diop de Bokk Gis Gis.

Mais aussi ceux qui sont considérés comme des outsiders : Ousmane Sonko de Pastef, Malick Gakou du GP, Abdoul Mbaye de l’ACT, Modou Diagne Fada de Yeesal, Abdoulaye Baldé de l’UCS…

Les éliminés d’office

Karim Wade : condamné à 6 ans de prison avec une amende de 138 milliards FCFA, le candidat du PDS peut dire « Adieu » à son rêve de devenir président du Sénégal

Khalifa Sall : Le député-maire de Dakar a été condamné à 5 ans de prison pour avoir fait du faux et usage de faux sur l’utilisation du fonds d’aide de la mairie de la ville…Au gnouf pendant 5 ans, il ne pourra plus se présenter à une élection au Sénégal à moins d’être amnistié par l’Assemblée nationale.

Les auto-exclus

Idrissa Seck : en 2007, il s’était tiré une balle dans le pied en allant répondre à une invitation au Palais, ce qui a paru aux yeux de l’opinion publique comme une haute trahison. Mais en 2018, Idrissa s’est tiré une balle en pleine tête en soulevant l’ire des musulmans du monde entier dans une banale plaisanterie…Il s’est fait hara-Kiri

Diagne Fada-Abdoulaye Baldé : Ces deux candidats ont fait le choix de soutenir Macky Sall…

Les Outsiders

Abdoul Mbaye-Malick Gakou : ces deux outsiders n’ont aucune chance car ils n’arrivent pas convaincre…

Malick Sonko et Pape Diop : deux adversaires sérieux qui peuvent surprendre

Macky est-il alors en roue libre ?

Fort probablement car le président de la République Macky Sall se trouve face à une opposition dépouillée et désunie…

Baye Mbaye, un citoyen logique

Les commentaires sont fermés.