Modern technology gives us many things.

L’APR crie…Honte à Wade et au PDS

Le parti au pouvoir se réjouit du démenti apporté par la coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL) au communiqué de l’opposition (PDS) qui s’invitait et invitait ses militants à leur manifestation du 26 mai prochain.

Selon le conseiller technique du Président, Cheikh Ndiaye, par ailleurs responsable de l’APR à Grand Yoff, le PDS de Me Abdoulaye Wade devrait avoir honte de profiter de la mort d’un étudiant pour « tirer » sur le parti au pouvoir…

Après le cinglant démenti des étudiants de Saint-Louis…Honte à la direction du PDS !

Affecté et infecté depuis la perte du pouvoir en 2012, et en proie à des querelles intestines et mortifères nées de la dévolution parentale du parti à Karim Wade , le PDS sans programme et stratégies, fait de l’activisme politique, digne des années de parti unique. Le démenti du communiqué du PDS du 19 Mai signé de son Secrétaire général national, Me Abdoulaye WADE par la coordination des étudiants de Saint Louis, est la preuve tangible de l’irresponsabilité notoire de la direction politique de ce parti qui a voulu infiltrer le mouvement estudiantin et donner à leur lutte un contenu politicien. Le Président Wade et ses wadaillons doivent savoir qu’entre 1988 et 2018, il y a 30 ans ! Heureusement que les étudiants ont été vigilants et viennent d’administrer à la direction du PDS, une gifle historique. A tous ceux qui se préparaient par des déclarations opportunistes et similaires, le communiqué de la CESL vient couper l’herbe aux pieds des charognards politiques. Quelle Honte ! Prompt pour une raison ou pour une autre à demander la démission des tenants du pouvoir, on attend de voir si du côté du Pds (la preuve par l’acte), toutes les responsabilités seront situées, face à cette humiliation historique, qui mérite incontestablement la démission collective de la direction de ce parti. Il y en a un déjà de l’autre côté, Idrissa SECK, qui, à force de parler, s’est auto liquidé, et a encore laissé s’évaporer le peu de crédibilité qui lui restait, preuve que l’éclipse politique est définitive.

Cheikh NDIAYE
Conseiller Technique Présidence de la République
Responsable politique APR Grand Yoff

Les commentaires sont fermés.