Modern technology gives us many things.

Étudiant tué…Tirs groupés contre Idy

Le président de Rewmi n’a pas encore fini de subir les foudres des partisans du Président Macky Sall. En effet, sa sortie, après la mort de l’étudiant Fallou Sène, contre le chef de l’Etat et les forces de sécurité, a été considéré comme une honteuse récupération politique.

« Idrissa Seck devait avoir une attitude plus responsable et avoir l’honnêteté de reconnaître les efforts consentis dans le secteur de l’éducation plus précisément de l’enseignement supérieur depuis l’avènement du président Macky Sall à la magistrature suprême », a dit le leader du mouvement Macky Moo Niou Nior.

A en croire Cheikh Mbacké Sakho, « il est vain de vouloir profiter de cet événement malheureux pour espérer une virginité politique perdue depuis longtemps à force de vouloir tromper les Sénégalais en leur montrant un visage peu radieux. « Personne n’a intérêt que le pays soit sous tension. Le Président Macky Sall, en homme responsable va prendre les bonnes décisions pour que les choses reviennent à l’endroit », a-t-il assuré.

Même le leader du Mouvement Gem Sa Bopp n’a pas caché sa gêne face aux propos d’Idrissa Seck, un homme qui aspire à briguer les suffrages des Sénégalais. « Vous avez fait le choix de vous attaquer à notre pays et à  ses plus grands symboles notamment l’armée, la gendarmerie et les forces de sécurité et de défense en général . Vous les avez qualifiées de « peureuses par contamination » et pis encore vous avez osé ajouter que celui qui est constitutionnellement « leur chef suprême  est un assassin », fustige Maodo Malick Mbaye qui ajoute : « Apparemment, votre soif insatiable de pouvoir a totalement altéré votre capacité de discernement et votre intelligence sociale pourtant reconnue de tous ».

Les commentaires sont fermés.