Modern technology gives us many things.

Présidentielle 2019 : un Wade ne peut-il pas en cacher un autre ?

C’est clair maintenant, le Parti démocratique sénégalais ne compte pas chercher un plan B pour sa candidature à la Présidentielle de 2019. Et tous ceux qui pensaient que le parti allait prendre une seconde option avant la prochaine échéance peuvent déchanter. En effet, malgré les nombreux obstacles, qu’on tente d’ailleurs de cacher ou de minimiser, à la candidature de Karim Wade, le Secrétaire général national du PDS campe sur sa position.

« Le PDS n’a qu’un seul et unique candidat et il s’appelle Karim Meissa Wade. Nous l’avons dit et répété, nous n’avons pas de plan B ni de plan C. Notre candidat battra à plate couture le candidat Macky Sall. Il faut qu’il fasse ses valises pour se préparer à dégager », a dit le pape du Sopi à ses militants. Mais puisque le PDS est si sûr de gagner, pourquoi Karim Wade ne rentre-t-il pas tout bonnement puisque, selon certains responsables du parti, rien ne le retient plus au Qatar ? Les grandes batailles politiques ont déjà démarré et il reste le seul leader à manquer à l’appel.

A moins que les libéraux n’aient une « botte secrète », Me Wade en l’occurrence, qu’ils comptent sortir au tout dernier moment. C’est ridicule, est-on tenté de s’exclamer. Mais, on se souvient que lors des élections législatives, Me Abdoulaye Wade a été investi, contre toute attente, tête de liste de la coalition gagnante Wattu Senegaal et qu’il a sillonné le Sénégal lors de la campagne alors qu’on pensait qu’il était bon pour la retraite. Si jamais Karim Wade est empêché d’une manière ou d’une autre, il faut s’attendre à tout de la part du pape du Sopi qui est toujours le Secrétaire général national du PDS.

Les commentaires sont fermés.